BJ Nilsen – The Invisible City

The-Invisible-City

En fait, ça commence par ce que l’on croit être du silence, et puis un drone fait son apparition, électrique comme si on avait branché le courant. Ce mouvement statique (un brin stressant tout de même !) s’étend sur plusieurs minutes avant de bifurquer dans une autre direction, où se mêlent field recordings, drone hypnotique, interférences magnétiques légères montant jusqu’à un final d’interactions légèrement bruitiste mais terriblement tenace et pénétrant. BJ Nilsen a changé d’univers, du moins

Lire la suite...

Dream Theater – Octavarium

dream_theater-octavarium

En 2005, ce nouvel album de Dream Theater prend, encore une fois, à contre-pied l’auditeur, après un « Train Of Thought » ultra-metal et peu progressif, mais cohérent et finalement assez convaincant. « Octavarium », huitième opus du groupe (le chiffre 8 est omniprésent dans le livret et dans les photos, il y a 8 morceaux, 8 boules sur la pochette, 8 touches de piano sur la couverture arrière…), essaye de boucler la boucle, en truffant tous les morceaux de références aux anciens albums. Mais malheureusement,

Lire la suite...

BJ Nilsen – The Short Night

The-Short-Night

BJ Nilsen (Benny Jonas Nilsen) est l’un des artistes « ambient » les plus intéressants venant des pays nordiques. C’est bien simple, avec Mika Vainio, Ilpo Vaïsanen, Biosphere (bien que son dernier album soit une honte !) ou encore Helge Sten (Deathprod, Supersilent), voilà ce qui se fait de mieux en musique électronique aussi bien éxigeante et complexe que cérébrale. Le parcours de Nilsen vaut le coup qu’on s’y attarde. Ayant forgé ses premières armes avec Morthound, valant uniquement comme référence

Lire la suite...

Frost – Milliontown

Frost-Milliontown

Frost est une création de Jem Godfrey, qui, jusque là, officiait dans l’ombre en produisant et en co-écrivant des tubes pop pour des gens comme Ronan Keating ou Atomic Kitten. L’homme connaît bien les rouages de la mélodie pop, mais en eu assez de composer des choses trop simples. Il décida alors de se replonger dans le progressif et écouta 40 albums contemporains. Courageux le gars ! Le principal défaut qu’il y trouva, c’est ce manque de renouveau, comme si la majorité des groupes voulait refaire ce qui avait déjà

Lire la suite...

Biosphere – N-Plants

npl

Alors là… Vous ne pouvez pas savoir comment ça me fait mal d’écrire cette chronique. Je ne sais même pas comment la débuter. Ah, bon sang ! Je n’arrive pas à croire que ce soit Geir Jenssen aux commandes de cette rondelle. Quand je pense que Biosphere m’a ébloui avec « Substrata », soit l’un de mes top five d’album culte forever (ou encore « Shenzou »). Et moi qui pensais vous vanter les mérites de cet album intemporel, me voilà réduit a pousser un coup de gueule sur son dernier album studio. « N-Plants 

Lire la suite...

Levin Torn White – Levin Torn White

Levin-Torn-White1

Il est des albums où l’on est de suite enthousiaste, il en est d’autres qui incitent à la patience. Ce nouvel album collaboratif signé Tony Levin est de ceux-là. Habitué à travailler avec David Torn à la guitare dans moultes galettes, la présence ici du batteur de Yes, Alan White, est LA grosse surprise de cet opus. En effet, plutôt discret, jamais on n’aurait pu imaginer trouver ce dinosaure du rock progressif dans un album expérimental, très loin des canons du prog classique. Ici point d’envolées de guitare ou de

Lire la suite...

Dead Can Dance – Anastasis

Dead Can Dance – Anastasis

16 ans ! Il aura fallu attendre 16 longues années avant que le duo mythique Dead Can Dance, inventeurs et maîtres indépassables de la « Darkwave » et ses nombreux dérivés, ne se décide enfin à donner suite à « Spiritchaser », leur dernier album en date mi-figue mi-raisin, qui avait en effet laissé à l’époque plus d’un fan sur sa faim. Durant cette interminable période de disette, l’extraordinaire vocaliste australienne Lisa Gerrard n’aura quant à elle pas chômé, se faisant  même une

Lire la suite...

Hasse Fröberg & Musical Companion – Powerplay

Hasse Fröberg & Musical Companion

En marge de leur activité commune, les suédois de The Flower Kings ont quasiment tous été impliqués, à un moment ou un autre de leur longue carrière, dans un projet connexe à ce désormais célèbre et emblématique groupe de rock progressif « vintage », pour le plus grand plaisir (ou lassitude, c’est selon) de ses nombreux fans. Impossible en effet d’être frustré avec le travail on ne peut plus prolifique et polyvalent de Roine Stolt (chant et guitare), Jonas Reingold (basse) et leurs acolytes qui, sans compter

Lire la suite...

Spock’s Beard – Gluttons for Punishment

Spock’s Beard – Gluttons for Punishment

Premier vrai album live pour le groupe depuis le départ de Neal Morse, « Gluttons for Punishment » n’est pourtant pas le best-of que l’on aurait pu espérer. En effet, il se concentre majoritairement sur les deux derniers albums, « Octane » et « Feel Euphoria ». C’est le défaut majeur de ce live qui devient, du coup, bien fade, mollasson, et qui ne reflète pas la réalité d’un concert de Spock’s Beard. Où sont passés le dynamisme, l’amusement, la pêche des musiciens ? Ici, les morceaux se suivent

Lire la suite...

Daniel Menche – Beautiful Blood

Daniel Menche – Beautiful Blood

À chaque fois que j’aborde le cas Daniel Menche, je ne sais jamais comment commencer. Bon c’est vrai, j’ai un peu parlé du bonhomme dans une précédente chronique. N’empêche que… Il est toujours difficile d’aborder l’une des sorties de l’Américain en particulier. Parfois, les différences sont minimes, faut bien l’avouer, surtout pour le néophyte. « Beautiful Blood » fait partie de ceux-là. Je pourrais aussi vous parler de CE son sanguin que le monsieur a parfait avec les années.

Lire la suite...
1 175 176 177 178 179 188