Morse Code – Procreation

Morse Code – Procreation

Une année après le succès de l’excellent « La Marche Des Hommes » et une longue série de concerts en compagnie d’Harmonium, Octobre et Offenbach, Morse Corde sort au printemps 1976, à la demande de sa maison de disques, le 45-tours « Punch/Image », ciblant le marché disco tout comme l’iconoclaste « Disco » en 1975. Ces deux titres sont repris, en bonus, sur la réédition CD de « Procreation » qui constitue, sans l’ombre d’un doute, l’opus le plus ambitieux du groupe québécois. Cet album se fait plus consistant que son prédécesseur, tant dans la durée (on atteint les cinquante minutes) que dans la nature des compositions. On y retrouve pourtant certains des principes qui ont structuré « La Marche Des Hommes » : un morceau épique, des pièces instrumentales et de la chanson québécoise. Mais tout y est à la fois plus dense, plus intense et plus consistant.

Le disque s’ouvre sur l’instrumental « Précréation » et la chanson « Qu’Est-Ce Que T’es Venu Faire Ici », furieusement hantés pas le fantôme de Genesis tant le formidable jeu de claviers de Christian Simard évoque Tony Banks. Le combo place alors un court instrumental, « Nuage », qui doit beaucoup à Jean- Sébastien Bach, avant d’enchaîner sur une série de trois pièces (« L’Eau Tonne », « Des Hauts Et Des Ha !….  » et « De Tous Les Pays Du Monde ») qui manient l’ironie et véhiculent une certaine tension et un sentiment latent d’inquiétude.

Vient enfin l’épique « Procréation », articulé en trois mouvements, qui s’étale sur plus de vingt six minutes. Bien évidemment, le spectre de la Genèse vient planer au dessus de cette composition fleuve. Toutefois, son lyrisme désespéré (le chant habité et les synthés reptiliens de Christian Simard ou encore la guitare torturée de Daniel Lemay) évoque aussi beaucoup King Crimson ou Van Der Graaf Generator : une pièce envoûtante qui reste toujours dans une tension contenue sans jamais exploser.

Au final, on tient là une réédition indispensable en croisant les doigts pour que les rumeurs de reformation de Morse Code se confirment au plus vite !

Bertrand Pourcheron (8/10)

http://progquebec.com

Procreation
Morse Code
1976/2007
ProgQuébec (réédition)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *