Bertrand Loreau – Spiral Lights

Bertrand Loreau – Spiral Lights

Bertrand Loreau n’arrête plus ! Depuis que le compositeur nantais a remis le pied à l’étrier en créant le collectif d’artistes PWM entièrement dédié à la promotion des musiques électroniques « made in France », il ne s’écoule pas six mois sans qu’il revienne au devant de l’actualité de son genre de prédilection. Et vue la qualité de son travail et de ses productions, personne parmi ses admirateurs ne s’en plaindra ! Après nous avoir récemment fait naviguer (et chavirer l’esprit) sur des océans créatifs plus expérimentaux avec le double album « Amarres Rompues« , Bertrand Loreau revient ici à ses premières amours synthétiques, à savoir la Berlin School, toujours avec cette « patte » si singulière. Revenir est le terme exact puisque « Spiral Lights » n’est pas tout à fait un nouveau disque mais plutôt une version revisitée et remaniée de la compilation « Sequences » parue chez PWM en 2011. Celle-ci, alors gravée sur CD-R, contient une série de titres enregistrés en studio et en live, à l’occasion de concerts donnés au festival « Close Encounters » de Libourne en 2004 et 2005, au coté d’Olivier Briand, Christian Richet, Jean-Christophe Allier ou Tim Blake, entre autres invités de talent. Le titre en dit long sur l’orientation musicale de ce petit opus délicieusement nostalgique, très loin d’être négligeable dans la riche discographie de son auteur. Centré principalement sur des architectures rythmiques à base de séquenceurs et de nappes célestes, le désormais collector « Sequences » (dont les dernières copies sont toujours disponibles à la vente sur le site de PWM) replonge avec délectation l’auditeur dans les heures les plus fastes et glorieuses de la musique planante.

Grâce au militant Lambert Ringlage de l’écurie germanique Spheric Music, ces bandes retrouvent aujourd’hui une seconde vie et des couleurs inédites à travers la réalisation du CD « Spiral Lights ». Les huit pièces originelles, plus ou moins réinterprétées par leur talentueux géniteur, sont ici enrichies de lignes mélodiques et d’ambiances additionnelles, donnant plus de « corps », de majesté et d’impact émotionnel à l’ensemble. « Séquence Souvenir » y gagne, par exemple, une introduction sereine et lumineuse avant un déferlement modulaire et analogique qui emporte tout sur son passage. Le lifting du très charmeur et répétitif « Arc En Ciel » lui confère un climat presque féérique, tout comme le magnifique « Cerfs Volants » qui voit l’apparition d’une étrange faune électronique, dont la sérénade de piaillements réverbérés nous téléporte directement au cœur des Dolongs sauvages de la planète Perdide.

On retrouve par ailleurs sur le très beau « Rue Colbert » cette mélodie très connotée Vangelis (même le son y est !), avant que les rythmiques s’emballent pour nous plonger avec bonheur dans le meilleur des années « Blue » et « Melrose » de Tangerine Dream. On soulignera finalement l’admirable boulot effectué tout au long des quatre phases de « Libourne », suite fleuve qui synthétise à merveille tout l’art de Bertrand Loreau. Il y conjugue en effet un sens mélodique à fleur de peau, une mélancolie de tous les instants, des influences classiques qui transpirent (notamment sur la « Part 1 ») dans le toucher et les soli du claviériste, une maitrise absolue de l’art des séquenceurs et, enfin, la capacité à concevoir de longues fresques sonores qui invitent le mélomane à de passionnants voyages poétiques et introspectifs.

Voici donc un nouveau disque indispensable à votre collection « Berlin & French School » qui ne fera nulle ombre à l’excellent (et ô combien complémentaire) « Séquences », mais en dévoilera seulement d’autres charmes et saveurs par le biais d’une relecture inattendue. Superbe !

Philippe Vallin (8/10)

CD disponible à la vente directement auprès du label :

http://www.sphericmusic.de/

Bloreau.jpg

Bertrand Loreau chez PWM :

http://pwm-distrib.com/shop/fr/

Spiral Lights
Bertrand Loreau
2014
Spheric Music

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *