Weend’ô – You Need To Know Yourself

Ween Do

Ce jeune quintette originaire d’Agen (devenu quatuor suite au départ du second guitariste Rodolphe Manai en août 2012) et formé à l’initiative du couple Laëtitia Chaudemanche (chant, claviers et lyrics) et Terence N’Guyen Van (guitare et arrangements), nous offre sur le CD/DVD « You Need To Know Yourself » un rock lyrique et musclé qui doit tout autant à Pink Floyd qu’à Tool, Spock’s Beard, Porcupine Tree et The Gathering. Le combo nous y présente onze compositions éminemment attachantes qui épiloguent avec émotion sur la complexité des relations amoureuses ou encore sur la quête de son identité (« You Need To Know Yourself »). Les morceaux concoctés par Weend’ô se montrent largement à la hauteur de cet univers lyrique et voguent au gré d’une puissance mâtinée de mélancolie. La réussite de l’ensemble doit bien évidemment beaucoup à la richesse des arrangements, avec notamment une section rythmique formidable.

Portés par une mise en son irréprochable, les titres formant la trame de ce disque très prometteur rivalisent d’éclectisme et d’inspiration. Sublimés par la voix magique de Laëtitia, à l’accent anglais parfait et au timbre évoquant tour à tour Anneke Van Giesbergen (ex-The Gathering) puis Sharon Den Adel (Within Temptation), ils visent résolument le grand public avec trois versions « radio edit » de « Dark Element », « Experience » et « Betrayal » qui mériteraient largement de faire un carton sur les ondes. Là où les singles sont de bons gros morceaux rock bien pêchus, la palme de la réussite échoit indéniablement aux épics « Betrayal », « You Need To Know Yourself » et « Experience » (version originale).

Ces pièces de choix nagent dans des eaux mélodiques prog metal, subtiles et contrastées, évoquant l’arbre aux porcs-épics de « Deadwing » ou le Spock’s Beard le plus couillu. Manifestant une facilité technique stupéfiante (les nombreux soli de guitare) alliée à une spontanéité réjouissante (on a depuis longtemps épuisé notre stock de superlatifs sur le talent des instrumentistes respectifs). Au final, malgré sa track-list un peu décousue, cette œuvre s’écoule à la manière d’un long fleuve tranquille et majestueux.

Et le DVD live livré en bonus nous apporte la preuve que Weend’ô est un très bon groupe de scène (et ce ne sont certes pas les spectateurs de l’édition 2013 du Prog’Sud qui me contrediront).

Bertrand Pourcheron (7,5/10)

http://www.weendo.fr/

You Need To Know Yourself (CD/DVD)
Weend’ô
2012
Autoproduction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *