Viva Belgrado – El Invierno

Viva Belgrado – El Invierno

Il y a vraiment des petites choses qui font plaisir. L’une d’elles, c’est de recevoir la demande de Viva Belgrado, d’écouter et d’apprécier la musique de ce groupe Espagnol du fond de sa grotte. Et faut bien dire qu’en l’espace d’une minute, montre en main, j’ai apprécié cette modeste autoproduction. Le post-core, le côté screamo, ne cherchez pas, j’adore ça ! Souvent, je me mettais l’album, le soir, ambiance détendue, la bière pas loin et chaque fois, ça fonctionnait et ça fonctionne toujours. J’ai beau être dans une bourre innommable en ce qui concerne les disques promos, (une constante chez moi, mon rédac chef en sait quelque chose), j’avais toujours une pensée pour Viva Belgrado. Je repensais aux arpèges post-rock sans ce pathos bien gonflant, cette capacité à captiver son audience, sentiment d’urgence. Oh, il y a bien cet aspect Breach, très englué, mais comme référence il y a bien pire vu le culte que je voue au groupe Suédois.

Toutefois, le chant Espagnol se révèle un peu déboussolant. Il faut dire aussi que ce n’est pas commun dans le genre ! Mais l’être humain étant doté de cette étonnante capacité à s’adapter, je me suis même senti touché par des paroles que je ne comprenais pas. J’ai pris leur rage au point de brancher ma guitare désaccordée et jouer avec eux dans la bonne humeur. Alors, entre tension post-hardcore, virulence screamo et mélodies aériennes et cristallines, mon compte était bon.

J’aurais apprécié un peu plus de titres (même pas 20 minutes au compteur), un peu plus de folie (on reste dans un carcan assez balisé), histoire de m’imprégner davantage du style en devenir des Espagnols. Mais le constat positif reste là, je suis prêt à les défendre bec et ongle dans leur carrière. Comment ils font ?

Jérémy Urbain (7/10)

http://vivabelgrado.bandcamp.com/

El Invierno
Viva Belgrado
2013
Autoproduction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *