Corvus Stone – Corvus Stone

Corvus Stone – Corvus Stone

Groupe international formé de Colin Tench (guitares), Pasi Koivu (claviers), Petri Lommy Lindström (basse), Robert Wolff (batterie) et Blake Carpenter (chant), Corvus Stone signe, sur ce premier opus éponyme publié à la fin de l’année dernière, mais qui n’est parvenu que début décembre à la rédaction de Clair & Obscur, un hard rock progressif profondément ancré dans les early seventies. Loin de tout étalage outrancier de technicité glacée et stérile, le combo se situe en effet à mi-chemin entre le Deep Purple de « In Rock » et « Fireball » sur des morceaux comme « Purple Stone » ou « October Sad Song », avec en particulier de délectables parties de claviers dignes de feu John Lord, et du Pink Floyd de « Meddle » pour ses envolées de six-cordes au dessus desquelles plane l’ombre de l’immense David Gilmour (la pièce épique « Cinema »). Ajoutons à cela l’apport de touches mélodiques évoquant des formations bien moins connues comme Cressida (« Ice King »), Murky Red (dont l’excellent guitariste Stef Flamming a signé la chanson « JussiPussi », en hommage aux Monthy Python) ou encore Can (le titre éponyme, aux allures de jam-session improvisée). Compilant pas moins de 21 titres pour une durée totale de 79 minutes, vous comprendrez aisément que cet album, aux allures de carte de visite, se fout royalement des modes et du politiquement correct et constitue un galop d’essai plaisant, qui appelle tout naturellement à être transformé dans les mois à venir. A suivre, donc…

Bertrand Pourcheron (7/10)

http://mrrcorvusstone.bandcamp.com/

Corvus Stone
Corvus Stone
2012
Melodic Revolution Records

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *