Hommage à Greg Lake

« C’est la vie » : Greg Lake s’en est allé rejoindre son compère Keith Emerson…

greg-lake-1

2016 touche à sa fin et ne cesse de nous enlever des musiciens et bon nombre d’êtres chers qui ont nourri nos rêves, ont provoqué nos émois ou plus simplement accompagné nos vies… C’est au tour de Greg Lake, Gregory Stuart Lake pour l’état-civil, de nous avoir quittés en ce 7 décembre, épuisé par une longue bataille contre le cancer. On va l’imaginer pressé de rejoindre Keith Emerson, envolé il y a quelque neuf mois… Greg Lake, c’est une figure qui s’impose dans le … Lire la suite...

Hommage collectif à notre ami Philippe Vallin

phil-grafitti

Une étoile se joint à la Voie lactée : hommage à Philippe Vallin

Suite au décès de Philippe Vallin, fondateur en chef de Clair & Obscur, nous avons voulu prendre un moment de pause pour nous recueillir et témoigner notre gratitude et notre amitié envers un homme remarquable d’intelligence, fédérateur et qui a su faire ressortir le meilleur des personnes qu’il a croisées. Philippe, tous les chroniqueurs se joignent à moi pour te saluer et te célébrer. Tu nous manques terriblement.

Fred Natuzzi pour la rédaction.

***… Lire la suite...

Hommage à Toots Thielemans (1922-2016)

Toots Thielemans

Le jazz a perdu son harmonica en route

Toots Thielemans, le fameux joueur d’harmonica belge, avait pris récemment la décision de ne plus fouler les planches de la scène. Depuis le 22 août 2016, ce sont également ses terres qu’il ne foulera plus. D’une envie insatiable à nous émouvoir de son instrument de poche depuis plus de deux générations, c’est aussi bien sur les plus grandes scènes éclairées que dans les plus petites salles obscures que son jeu irradiait. En effet, outre ses tournées avec les plus grands… Lire la suite...

Hommage à Bernie Worrell (1944-2016)

Bernie Worrell

La p-funk est (à nouveau) en deuil avec la disparition de Bernie Worrell (1944-2016)

Bernie Worrell avait gagné son combat dans la catégorie des poids lourds de la musique funk, mais a été terrassé par l’insidieux cancer. Avec l’immense George Clinton, il avait jeté les fondements de la p-funk (psychedelic funk). C’est en effet la nébuleuse Parliament/Funkadelic (deux groupes pour un même line-up) qui ébranle le monde de la musique quand, à l’aune des années 70, les albums Free Your Mind… et OsmiumLire la suite...

Rest In Peace… Nick Menza

Nick Menza

Rust In Peace est le quatrième album de Megadeth. Rust In Peace est un album de thrash metal. Rust In peace est un album génial. Rust In Peace regorge de riffs ébouriffants et de solos de guitare hallucinants. Rust In Peace contient des parties de batterie tour à tour galopantes, entraînantes et étourdissantes. Le batteur qui en est à l’origine venait d’intégrer la formation menée de main de maître par l’ex-Metallica, Dave Mustaine. Ce batteur s’appelle Nick Menza. Son jeu si peu banal doit beaucoup à l’environnement… Lire la suite...

Biréli & Co live… et hommage à Prince

Biréli Lagrène, Lenny White, Antonio Faraò et Gary Willis au New Morning de Paris le 21 avril 2016 + hommage à Prince

Dernière journée d’une mission de 12 mois, mais première soirée en concert en 4 mois, c’est avec une affiche exceptionnelle que le 21 avril se conclut pour moi. A l’initiative du géant du gypsy jazz Biréli Lagrène, réunissant autour de lui le latinisant Antonio Faraò, et les fusionnant Gary Willis et Lenny White, ce sont en effet des grands noms de leur instrument respectif qui se produisent ce soir sur… Lire la suite...

Gato Barbieri a rendu son dernier souffle

Gato Barbieri

De la même manière que Jan Garbarek, ou encore Michael Brecker, Gato Barbieri fait partie de ces saxophonistes qui m’ont marqué quand j’ouvrais grand les portes de la musique vers le tendre âge de 11 ans. Cela avant même de découvrir les grands maîtres que sont John Coltrane, Lester Young ou encore Sonny Rollins. Un phrasé rêche et ce déchirement si particulier caractérisaient alors le souffle d’El Gato (« le chat » en espagnol, surnom qui lui a été donné du fait de ses errements de club en club). De son vrai prénom Leandro,… Lire la suite...

Naná Vasconcelos n’est plus

Nana Vasconcelos

Âgé d’à peine 12 ans, je découvre le monde fabuleux de Jan Garbarek grâce à la médiathèque de prêt de ma commune. Fasciné par les ambiances que crée ce saxophoniste hors-pair, je décide de fouiller davantage dans cette île aux trésors à laquelle s’apparente le label allemand ECM. Un nom revient souvent, celui de Naná Vasconcelos (1944 – 2016). On le voit crédité aux percussions mais également à la voix. Apportant une couleur ethnique et un supplément d’âme aux atmosphères intrigantes et éthérées des artistes… Lire la suite...

Hommage à Keith Emerson (1944 – 2016)

Keith Emerson

Keith Emerson nous a quittés. Après nous avoir époustouflés au piano et avoir transpercé de mille couteaux les claviers de ses orgues Hammond, il s’en est allé rejoindre dans les cieux le créateur de son énorme synthétiseur modulaire, j’ai nommé l’inestimable Robert Moog, génie ingénieur de la plus grande révolution musicale de ses dernières décennies, l’introduction de l’électronique dans la musique. Même si Walter Carlos fit figure de pionnier élégant, ses partitions trop classiques s’avérère… Lire la suite...

George Martin vogue vers Pepperland

George Martin vogue vers Pepperland
George Martin

George Martin vogue vers Pepperland

George Martin

Décidément, 2016 est une sale année pour le monde de la musique contemporaine… Je ne pousserai pas l’aspect mortifère jusqu’à citer celles et ceux qui nous ont quittés en moins de trois mois, la liste serait déjà trop longue, hélas ! Il n’en reste pas moins que la disparition de George Martin, à l’âge de 90 ans, est une autre de ces épreuves qui marquent qu’une page se tourne dans le grand livre de la musique (« The end of an era », comme le

Lire la suite...
1 2 3