Hommage à Klaus Schulze (1947 – 2022)

Hommage à Klaus Schulze (1947 - 2022)
Jean-Michel Calvez & Lucas Biela

Hommage à Klaus Schulze (1947 – 2022)

Hommage à Klaus Schulze Band 1

Klaus Schulze, voici un nom qui sonne comme une institution aux oreilles de tous les afficionados de musiques électronique/ambient. Et pourtant, au départ, batteur de groupes qui se cherchaient une identité tels que Tangerine Dream ou Ash Ra Tempel, rien ne prédestinait Klaus Schulze à la carrière qu’on lui connait. Mais avoir côtoyé ces poids lourds de la musique électronique a très certainement nourri l’imaginaire de notre synthésiste en herbe, puisque pas moins de deux ans après ses collaborations respectives, voit le jour Irrlicht. Créé avec un vieil orgue et des manipulations de bandes magnétiques, on est encore loin du style qui va faire la popularité de Schulze, mais le musicien, ayant troqué sa batterie contre des instruments électroniques, va désormais pouvoir révolutionner le monde de la musique. C’est en effet tout un univers de possibles qui s’ouvre à lui grâce aux nombreuses textures qu’offrent ses nouveaux « jouets ». Pionnier de la Kosmische Musik avec Tangerine Dream, c’est un style qu’il va perfectionner au fil des albums, y invitant parfois encore un orchestre à cordes sur Cyborg ou X, mais mettant désormais au premier plan tout un arsenal de claviers, notamment sur Timewind puis Mirage, ses deux chefs-d’œuvre absolus.

Outre une carrière solo prolifique, facilitée il est vrai par son sens de l’improvisation, on a vu Klaus collaborer dans les années 2000 avec une des voix les plus remarquables du monde de la pop et du rock, Lisa Gerrard (moitié de Dead Can Dance). Par ailleurs, de son vivant, notre admirateur de Richard Wagner a publié de nombreux coffrets regroupant des enregistrements inédits (studio ou live). On pourra citer notamment la série « La Vie Electronique », qui permet d’apprécier la versatilité du compositeur et sa progression au fil des années. Au même titre que son ancien compagnon de jeu, Edgar Froese il y a sept ans, c’est un monument de la musique contemporaine électronique qui nous a quittés, son influence allant bien au-delà de la musique ambiante électronique dite « planante » de ses débuts pour s’ouvrir à la techno et à quelques autres fusions de style assez intéressantes et inédites (on pense notamment à l’association des synthés avec le violoncelle solo de Wolfgang Tiepold sur plusieurs albums des années 80/90).

Hommage à Klaus Schulze Band 2

Pour beaucoup d’entre nous, ceux nés bien avant l’an 2000, Klaus Schulze (que les fans appellent KS) est celui qui, avec Jarre et Tangerine Dream, nous a ouvert toutes grandes les portes de la musique électronique. Et même si cet univers s’est ensuite élargi dans des proportions incroyables et si KS a parfois fait quelques pas de côté moins aboutis lors de son parcours, les pionniers tels que KS sont ceux qui resteront dans nos cœurs à ce titre, celui de passeurs mais aussi de génies, à leur façon, parce qu’il fallait des gens tels que lui pour qu’existe l’étincelle initiale et que prenne le feu. Bien des fans, et même des musiciens, se sentent aujourd’hui un peu orphelins.

https://www.klaus-schulze.com/

 

4 commentaires

  • Baudinot Fabrice

    Très très bel hommage…merci

  • Chris

    Merci pour cet hommage fourni. Rip KS…

  • Pat

    Merci pour cet hommage et merci à KS . Cinquante ans de suivi de son parcours musical ( avec certes quelques bas mais tellement de hauts ) et puis le créateur disparait humblement, presque anonymement….
    Il nous laisse un dernier cadeau, son album Deus Arrakis bientôt disponible
    RIP et encore merci

  • Egen Ava

    Suivi depuis les années 70… tellement écouté et adoré Mirage, Moondawn, X, Audentity…
    Vu et entendu à la Cigale, pendant la période du transfert au digital.
    Klaus – ses longues nappes, ses séquences se déroulant à l’infini, ses improvisations avec les gros synthés modulaires.
    Tout un univers – Respect

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.