Neurosis – Times Of Grace

Times Of Grace
Neurosis
1999
Relapse Records

Neurosis – Times Of Grace

Cette chronique est encore placée sous le signe de l’objectivité. L’oppression par l’émotion. À moins que ce soit le contraire ? Je ne sais pas. Neurosis me fait toujours cet effet. L’incertitude de ce qu’on entend, de ce que l’on croit saisir. Un message constamment codifié, un labyrinthe où il fait bon de s’y égarer. Ce dédale, je m’y promène et j’adore m’y perdre. Tant de lieux, tant d’appartenances. Quel est le retour ? Peut-être aucun. Une forêt, des

Lire la suite...

Swans – The Seer

The Seer
Swans
2012
Young God Records

The-Seer

Quelque chose fixe l’horizon. Une bête feule et gronde. Ses yeux aussi sombres que du minerai noir. Sa forme est indécise. Son pelage rougeoie dans l’obscurité. Sa démarche, lente, laisse planer un malaise, une tension. J’ai beau l’apercevoir dans les reflets du feu, sa seule présence hante l’air ambiant et donne des sueurs. Est-ce moi que cet animal regarde ? Des voix accompagnent sa venue comme portées par le vent. Quelque chose fige l’air, la température est en suspend

Lire la suite...

Swans – We Rose From Your Bed With The Sun In Our Head

We Rose From Your Bed With The Sun In Our Head
Swans
2012
Young God Records

Swans – We Rose From Your Bed With The Sun In Our Head

Swans en concert, c’est fort, incroyablement fort. En tout point de vue d’ailleurs. Un volume sonore ahurissant de puissance et de profondeur écrasant son audimat, l’enveloppant dans une moiteur sensuelle, troublante. Le charisme monstrueux de Michael Gira, ce géant surveillant ses troupes, l’œil noir, concentré, vivant la musique de tout son être. Mais ce sont aussi des titres transfigurés pour, et par la scène, anciens, récents,

Lire la suite...

Swans – My Father Will Guide Me Up A Rope To The Sky

My Father Will Guide Me Up A Rope To The Sky
Swans
2010
Young God Records

Swans – My Father Will Guide Me Up A Rope To The Sky

Les Hommes ont leur démons. Légions dans un coin du crâne, batifolant dans le marasme existentiel. L’apathie ? On ne connaît que ça depuis notre naissance. Une forme d’éducation peut-être… Bien installée dans le quartier du malaise se trouve la rupture. Amoureuse, artistique, philosophique… Difficile de s’en détacher, elle accompagne les journées, les pensées, et ça ne le fait pas du tout. Les remords, la colère, la mélancolie

Lire la suite...

Neurosis – Through Silver In Blood

Trough Silver In Blood
Neurosis
1996
Relapse Records

Neurosis – Through Silver In Blood

S’il y a bien une chose que j’ai saisi avec Neurosis, c’est que l’objectivité est un concept abscons à mettre illico à la décharge. Pourquoi ? Parce que la musique, et sa cohorte de sonorités disparates s’adressent non pas via des mots, mais par des émotions. Écouter un album de Neurosis c’est naviguer au fond de ses propres troubles et excitations personnelles. Personne n’aura la même expérience. Physique ? Psychologique ? Primale ? Allergique ? Autant

Lire la suite...

Neurosis – Enemy Of The Sun

Enemy Of The Sun
Neurosis
1993
Alternative Tentacles

Neurosis – Enemy Of The Sun

Une vie parait bien triste sans Neurosis. Je me revois tiens, insouciant, sautant à pieds joints dans les flaques d’eau, tapant sur les poubelles à coup de Caterpillar, mais ça, c’était avant. Avant que je me prenne une beigne, une bonne, une vraie. Une de celle qui calme direct. Ce jour là, donc, j’ai découvert Neurosis. Depuis, je vénère le combo comme d’autres le font avec Bouddha, c’est vous dire l’objectivité de mes propos. Mais là, j’essaie d’être

Lire la suite...

Melvins – The Maggot/The Bootlicker/The Crybaby

Melvins – The Maggot/The Bootlicker/The Crybaby (Ipepac Recordings 1999-2000)

Melvins-The Maggot

Pour réussir une trilogie branquignole, sortie en l’espace de six mois, sortez vos tabliers, toques Master-chef, ustensiles divers en inox et autres casseroles et cocotes garanties de chez Darty. Ici, la délicieuse Maïté et son inspiration dégoulinante sont bâillonnées, ligotées et enfermées dans un placard soudé (mon oreillette me dit qu’une armoire a été aperçue récemment au large de l’océan Atlantique). Attention, cette recette se fait

Lire la suite...

Melvins – Nude With Boots

Nude With Boots
Melvins
2008
Ipepac Recordings

Nude-With-Boots

Dans la catégorie des albums qui butent leur percepteur d’impôts, celui-là est dans le haut du panier. Non, non, impossible de dire le contraire. Pour qualifier ce disque, je ne peux utiliser qu’un mot. « Nude With Boots » poutre. Il renverse la fondue savoyarde, fait tomber le portrait du grand oncle militaire de la cheminée et ranime le feu de camp. Il POU-TRE ! Je n’arrive d’ailleurs pas à sortir un titre en particulier, ils explosent tous le potentiomètre

Lire la suite...

Melvins – (A) Senile Animal

(A) Senile Animal
Melvins
2006
Ipepac Recordings

Melvins – Senile Animal

Parfois, « Il en fauuut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureuuux. Il faut se satisf… » Humpf… Braouf… Ktouss… Grumpff… Ah merde, je suis à l’antenne ! Oui, pardonnez moi, chers auditeurs, pour cet accès de lyrisme piqué des vers à Baloo et consorts mais, rendons nous à l’évidence quand nos oreilles jouissent de plaisir, on ne tartine pas les vaches à miel. « (A) Senile Animal » rend heureux, béat. C’est

Lire la suite...

Melvins – Freak Puke

Freak Puke
Melvins
2012
Ipepac

Melvins – Freak Puke

Melvins… Désolé, ça me les brise menu de faire un topo sur LE plus grand groupe de rock sur Terre (vous avez vu comme je suis feignant ?). Y’a tout dans Melvins, l’humour, le décalage, Tahiti Bob, le suicide commercial, le groove. L’expérimental, absurde, foiré, rigolo, mais toujours fun. Du génial, du bon, du mouairf… Du naze aussi. Des tubes qu’on repasse en boucle dans la caisse en sillonnant les rues d’Auxerre, Paris et Navarre, des séances improvisées chez

Lire la suite...
1 8 9 10 11