The Armed – Only Love

Only Love
The Armed
No Rest Until Ruin, Throatruiner Records
2018
Jéré Mignon

The Armed – Only Love

The Armed Only Love

Tapez The Armed et Only Love sur un navigateur de recherche quelconque et vous aurez des photos de militaires se tenant la main sur fond de couché de soleil et d’amour véritable en carte postale offerte avec l’exemplaire de Vogue. Je vous jure que c’est vrai ! Ah merde, non… On me dit que ce n’est plus le cas. Désolé pour l’esquisse de fantasme. Dorénavant, vous avez une séance photo pouvant être sortie de Vogue avec un mélange de Swamp Thing et du bonhomme tout vert de Cetelem, une gravure de mode représentant une minorité ethnique, le tout sur papier glacé et… Only Love.

C’est quoi au fait ce machin ? Tout aussi inutile que fut cette recherche et de l’intérêt de cette phrase/introduction/idée des plus réfutable car franchement, on s’en fout pas un peu, non ? Only Love est une ambiguïté, une sorte d’ovni sonique, une barbarité voyez-vous. Et là-dedans il y a, en vrac, du digital, du bruit, du Converge, des synthés analogiques en pagaille, des playlists désorganisées passées en simultané, de la pop, de l’indie, du hurlement de teigneux, du rockabilly féminin, du Queens Of The Stone Age ou du TV On The Radio, Sonic Youth si ce n’est Dillinger Escape Plan. Namedropping quand tu nous tiens. Mais il y a des rumeurs aussi, des personnages inventés, de faux membres de groupe, d’opérations de com’ à base d’équations à deux inconnues et de voiture de sport louée (véridique), d’un jeu de dupes avec la presse musicale, de concerts se transformant en happenings chelous et d’un état d’esprit qui n’aurait pas paru anachronique dans la vision d’un Andy Warhol défoncé à des substances encore inconnues.

The Armed Only Love band 1

Tenez, cliquez sur ce lien :

https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=QzG6pKmY6wQ

Oui, la musique du groupe est citée (8ème seconde) dans une pub Ford.

Bon, en gros, c’est un bon gros chaos total flirtant avec l’épilepsie d’un teufeur courant tout nu. Gavage frénétique de titres ultra-violents et de mélodies extraterrestres qui qui herisseraient le poil de Chewbacca, Only Love et The Armed, c’est un tout, une énigme. Déjà, le groupe n’est pas à son coup d’essai de réappropriation d’un pan de pop culture (Untitled  et sa pochette détournant Ziggy Stardust). Mais là, on y plonge plus profond en plus taré. The Armed ? Projet foutraque inventé ? Puzzle à reconstituer sur les indices qui traînent sur le net ? Corollaire à multiples théories du complot dont raffole tant notre société ? Lulu de Lou Reed avec Metallica est-ce vraiment une chiure ? Position arty ? Devant ou derrière ? Foutage de gueule ? Chiasse expérimentale ? Est-ce que j’en pose des questions moi ?

The Armed Only Love band 2

Est-ce l’appropriation par la fureur et le désordre absolu d’un concept vaniteux ou plutôt l’inverse, la vanité qui grossit en chiant cette obstination créatrice. Only Love est une porte en papier glacé qui grossit au marqueur les traits superficiels, les tares intellectuelles, les caractéristiques du prêt-à-porter et des « influenceurs » des réseaux sociaux sous contrat. Des fois grotesque dans cette avalanche continue de détails, violences, mélodies, styles, cet album montre aussi qu’une évolution est possible tout en s’amusant de certains codes (de la beauté factice et du paraître principalement). Une évolution mutante, disproportionnée, comme un miroir qui déforme celui qui y croit s’y voir, avec un bon gros doigt d’honneur des familles au passage. Alors comme ça, t’es addict aux réseaux sociaux hein ? Tu veux qu’on kiffe ta vie ?

Je ne sais si le Diable s’habille en Prada, par contre je sais que The Armed a sorti l’album le plus cinglé de ces dix dernières années. On n’est pas sûr de ce qu’on écoute dans cette mixture semi-épaisse mais au moins ça a plus de chose à dire que ça en a l’air sous ses airs de détournement sodomite.

Album (comme toute leur discographie) téléchargeable gratuitement sur leur page bandcamp.

https://thearmed.bandcamp.com/

https://shop.norestuntilruin.com/

 

Un commentaire

  • jeandestefani2@gmail.com

    Si je mets mon aspirateur à fond…..Je peux faire ce style d’album. Non mais…. il faudrait revenir un peu à la raison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.