Tony Levin Band – Double Espresso

Tony Levin Band – Double Espresso

Le bassiste le plus respecté au monde (dixit Peter Gabriel) fait aussi des tournées avec son groupe, composé de Jerry Marotta à la batterie et au sax, Larry Fast aux synthés et Jesse Gress à la guitare. Enregistré à Woodstock, New York en 2002, ce live reprend 10 titres sur les 12 qui composent l’excellent « Pieces Of The Sun« , album studio de Tony Levin sorti quelques moins plus tôt. On retrouve avec bonheur « Apollo » dont le break acoustique est ici joué par Jerry Marotta, « Tequila » qui surprend toujours le public, et « Silhouette », belle mélodie ressemblant à du Peter Gabriel dont la compo « Dog one » n’est pas oubliée. Les 9 autres titres de ce double album sont tirés de « Waters Of Eden », le précédent effort solo de Levin (2000), avec également des reprises qui étayent la prestation. De « Waters Of Eden », on retiendra « The Fifth Man », compliqué, rythmé et même énervé, un « Utopia » mélodique et « Belle » qui porte bien son nom tant ce morceau jazzy avec un duo piano/basse l’est. On trouve également une rareté, c’est « L’Abito Della Sposa », écrite avec Ivano Fossati, sortie uniquement sur le disque de ce monsieur en Italie. Tony Levin assure les vocaux en italien de ce titre triste, mélancolique et minimaliste, très proche de l’univers de Steve Hackett sur « Darktown », par exemple.

Quant aux reprises, elles sont très sympathiques avec tout d’abord du King Crimson : « Sleepless » avec Jerry Marotta aux vocaux, tandis que Tony Levin les assure brillamment sur « Elephant Talk ». Un très bon moment ! « Back In New-York City » du grand Genesis est admirablement reproduite, avec un Marotta très impliqué sur le chant. Le son (des claviers notamment) est très fidèle à l’original, et on sent que tout le monde est fan ! Le California Guitar Trio fait une apparition sur « Peter Gunn », sympathique reprise Mancinienne. Enfin, « Black Dog » de Led Zeppelin est la grande surprise de ce live. Totalement instrumentale (et méconnaissable dans l’intro !), la prestation est splendide et la basse et la guitare remplacent admirablement la voix de Robert Plant. Le groupe montre là un talent énorme !

S’il faut donc choisir entre « Pieces Of The Sun » et ce CD en public, optez donc pour celui-ci car les morceaux de l’album studio sont presque tous présents et les reprises valent leur pesant de cacahuètes. Tony Levin est assurément plein de surprises !

Fred Natuzzi (8/10)

http://www.papabear.com/

Double Espresso
Tony Levin Band
2002
Narada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *