Tim Bowness & Peter Chilvers – California, Norforlk

Tim Bowness & Peter Chilvers – California Norforlk

Originellement paru en 2002, cet album réuni le chanteur de No-Man, Tim Bowness, et l’instrumentiste de Alias Grace, Peter Chilvers. Tous deux avaient déjà travaillé avec Fudge Smith (ancien batteur de Pendragon) sur le projet Henry Fool, dont l’album éponyme mixé par Steve Wilson en 2001, une oeuvre assez bancale et étrange qui mélangeait éléments jazz et post-rock, restera sûrement à jamais sans suite. « California, Norfolk » présente quant à lui une musique plus atmosphérique, intemporelle, qui pourrait être la bande originale d’un film indépendant, d’un road-movie. Dès le premier titre, « Hostage », le ton est donné : une voix calme, posée, un paysage musical sublime. Le voyage peut commencer. Ici, pas de batterie, pas de changement brutal de tempo, calme et plénitude règnent. L’orchestration au piano est subtile (« Chant One »), les rythmes peuvent être répétitifs, voire hypnotiques (« Days Turn Into Years », « Winter With You ») ou ambient (« California, Norfolk »). On peut reprocher à Tim Bowness de chanter toujours de la même façon, monocorde, mais c’est le style qui veut ça. « Dreamer’s Song » conclue l’album sur une jolie chanson planante. Si vous n’êtes pas amateur de ce genre de musique sous ether, « California, Norfolk » ne vous convertira pas. Par contre, si vous aimez No-Man ou David Sylvian, vous ne ferez qu’approfondir un univers déjà familier mais qui révèle, au fil des écoutes, une très grande richesse.

Fred Natuzzi (8/10)

http://www.peterchilvers.com/

http://www.hotsdesign.co.uk/timbowness/

California, Norforlk
Tim Bowness & Peter Chilvers
2002
Burning Shed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *