Tillian – Lotus Graveyard

Lotus Graveyard
Tillian
Autoproduction
2019
Rudzik

Tillian – Lotus Graveyard

Tillian - Lotus Graveyard

La Terre Promise musicale d’Israël ne doit pas seulement se résumer à avoir hébergé l’Eurovision 2019. Elle recèle aussi certains joyaux métalliques dont le plus brillant est sans conteste Orphaned Land. Et justement, c’est son producteur Erez Yohanan qui a mis le pied à l’étrier de Leah Marcu, la chanteuse de Tillian, pour sortir son premier album Lotus Graveyard murement réfléchi pendant cinq années d’existence.
Ce qui n’était qu’un projet solo au départ s’est mué en groupe à part entière même si le line-up a peiné à se dessiner. En effet, l’album a été enregistré avec une majorité de musiciens de session alors que le septet qui se produit en live est foncièrement différent. Il est cependant rassemblé autour du duo familial formé de Leah et Alexandra Marcu, cette dernière officiant au violoncelle et aux choeurs. En tant que génitrice du projet et du fait de son expérience personnelle en psychologie et mysticisme, Leah Marcu a imaginé le cercle vicieux musical et parolier qui enserre Lotus Graveyard : celui qui fait passer de l’amour à la douleur, à la beauté, à l’esprit puis de nouveau à l’amour.

Tillian - Lotus Graveyard band 1
L’album propose des compositions caméléons tour à tour aériennes ou chargées de décibels mais toujours aux harmonies classieuses. L’originalité est de mise sur les parties acoustiques avec le recours quasi permanent aux cordes d’Alexandra mais aussi au piano pour habiller le chant convaincant et parfois aux tonalités imprévisibles de Leah, un peu à la Kate Bush, une de ses héroïnes (« I’m To Close », « Moonlight Dancer »). De l’acoustique, tu en veux et tu auras à satiété avec les très délicats « The Beggar » et surtout « Earth Walker » dont la grâce sublime illumine la fin de l’opus.
Les passages plus musclés s’apparentent parfois à d’excellentes ballades de heavy metal. Dans ce cas, tout en étant très réussies, elles sont moins originales (« Frozen Sun »). On se surprend même à penser à Muse sur la première partie burnée de « Monster » avant qu’un sympathique rythme de Flamenco ne surgisse inopinément pour donner une seconde vie à ce titre bipolaire.

Tillian - Lotus Graveyard band 2
Les origines orientales du groupe se font sentir sur « Black Holes », le titre le plus progressif de Lotus Graveyard, illustrant très sombrement le combat intérieur que tout un chacun mène contre ses propres démons. « Love Or Heaven » donne dans un registre nettement plus métallique notamment du fait de la participation d’un guest de choix, j’ai nommé Monsieur Bieber ! Holà, les minettes (si tant est qu’il y en aient qui traînent sur votre webzine préféré), on se calme ! Il s’agit de Shachar Bieber dont les growles sont le parfait contre-point au chant mélodieux de Leah. Cette association vocale contre-nature l’est aussi musicalement car l’aspect métallique du morceau cède parfois sa place à d’étonnants passages alanguis « lounge-bluesy ».
On le voit, si le contenu de Lotus Graveyard est fortement sous l’emprise de la voix merveilleuse et charismatique de sa leader, ses compositions et ses parties instrumentales sont d’une richesse et d’une variété à faire rougir de honte la majeure partie des participants au concours Eurovision précité. Tillian, avec ses titres alambiqués défiant les canons et le gentil petit monde du mainstream, n’y représentera peut-être jamais son pays… oserais-je dire pour notre plus grand soulagement ?

https://www.tillian.band/
https://www.facebook.com/TillianBand/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.