Sunn O))) & Ulver – Terrestrials

Sunn O))) & Ulver – Terrestrials

Au début fut ce que l’on appela le ciel alors qu’il n’y avait pas de terre. Néant. Opacité. Une masse d’éléments dans une sphère, un brasier tantrique délimitant le chaos géométrique, l’ordre et le désordre, lumière, ténèbres mélangées dans un conflit de forces permanent. Un abyme primordial, le Temps du Rêve. L’ouverture des yeux construit alors que le sommeil, lui, détruit : un panorama vide et vague. Le premier jour fut la lumière, le début d’un cycle temporel. Brahma s’extirpa du liment chaotique alors que Uluru fut créé par deux jumeaux dans des jeux cosmiques pluvieux. Ciel et Mer se séparèrent en ce deuxième jour. Le géant Ymir fut sacrifié et, de sa dépouille, l’Univers fut créé. La végétation et la fertilisation vinrent d’un commun accord sous le regard de Rê. Yggdrasil, l’arbre de vie, prit place autour des neuf mondes et le soleil, cet astre brûlant en ce quatrième jour, pointa sa forme parfaite. Noire, rouge, orange, il donna le sang et la couleur de la vie. Pensée, Terre, Hommes, un loup ne put s’empêcher de lever le museau. Après tout, il peuplait la terre ferme. De la danse de Shiva, la création fut possible et l’Homme laissa porter sa voix, le vent emportant ses intonations. Un nouvel élan, une renaissance, un cycle, à nouveau. Le souffle vital et le soleil, lui, rougeoie du sang, rigole de la danse de l’Univers, détruit et donne la vie à sa convenance. C’est le jeu d’une dualité. Ce n’est qu’un jeu… Un jeu terrestre.

Jérémy Urbain (9/10)

http://sunn.southernlord.com/
http://www.jester-records.com/ulver/

Terrestrials
Sunn O))) & Ulver
2014
Southern Lord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *