Pointe Noire – Wild Child

Wild Child
Pointe Noire
Auto-production
2019
Fred Natuzzi

Pointe Noire – Wild Child

Pointe Noire Wild Child

Aaaaah qu’il est bon de rentrer chez soi après une journée de boulot harassante et de se défouler en écoutant Pointe Noire et son premier EP, Wild Child. Car ici, on n’a pas peur de mettre les guitares en avant et de varier les ambiances, mais toujours avec une constante: le faire à fond, sans artifices, y aller sans filet et délivrer. Pointe Noire, c’est un des projets de Baptiste Homo que vous connaissez avec le groupe OMOH mais aussi avec Julien Doré pour qui il tient les claviers. Ici, il les délaisse au profit des guitares et c’est tout simplement fun et réussi. En compagnie de Gauthier Quatelas qui assure avec lui le chant, les guitares et la basse, et ses comparses d’OMOH Léo Agapitos aux claviers et Gaël Galzin à la batterie, Baptiste délivre un rock issu de l’underground mais qui brille de mille feux.

Pointe Noire Wild Child Band 1

Le début envoûtant de « Parallelism » me rappelle les meilleurs moments d’un The War On Drugs avant un tournant vers une ambiance post rock emplie de guitares aériennes. Le chant en double voix s’imprime dans ces courants d’airs musicaux pour essayer de fixer les éléments en suspens, mais bien fugacement, le tout s’évaporant dans l’éther à la vitesse d’un cheval au galop. Fascinant. La rythmique terrienne de « Wild Child » contraste avec le morceau précédent et on se retrouve dans une boîte de Londres à l’époque de la cold wave, avec un sentiment d’urgence qu’on avait rarement entendu dans la voix de Baptiste. Joy Division n’est pas loin. Guitares en avant, beat electro, hypnotisant et réjouissant. Un sentiment plus américain s’étire de « Southern Woman », notamment dans le traitement des guitares, sauvages et indomptées. Un autre trip prenant, « Fallin’ », démontre toutes les capacités rock du groupe. Tout est réuni ici : les mélodies, la puissance sonore, les riffs évidents… On a envie d’en entendre plus et c’est frustrant de s’arrêter en si bon chemin.

Pointe Noire Wild Child Band 2

Pointe Noire réalise un premier EP prometteur et intense qui manifeste d’évidentes qualités de compositions. Le deuxième est déjà en cours d’enregistrement ce qui démontre la vitalité de ce groupe qui, souhaitons-le, touchera un public d’aficionados rock (mais pas que) et aura peut-être droit à une sortie physique du prochain effort. En attendant, vous pouvez écouter Wild Child en streaming sur leur bandcamp. Vivement recommandé.

https://pointenoire.bandcamp.com/

Crédit pochette: Tiste Cool

Crédit Photos: Hugues Coudurier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.