Papaye – Tennis

Papaye-Tennis

… Fin de la pub

Avec Perrier, partenaire officiel…

– Et nous voici de retour sur le cour Suzanne Langlen, sous la chaleur d’un soleil enfin présent, pour ce match entre compatriotes. Vous me recevez Nelson ?

– Oui, Patriiiick ! Je vous reçois parfaitement ! Cinq sur cinq, five on five. Les joueurs ont finis de s’échauffer maintenant après quelques flexions, pompes et échanges de balles bien inoffensives. Les deux joueurs se rejoignent pour se serrer la main. Mric à ma gauche, souriant, se dandine joyeusement, arborant son t-shirt « I love cupcakes and tennis ». En face de lui, Franck, décontracté mais concentré, s’étire les jambes sous les yeux de son chien dont il ne sépare jamais. Maintenant, ça y est, les deux Français se sont serrés la main, la paluche, the hand, sous le regard de l’arbitre JB qui tient ses baguettes tout en s’asseyant derrière son kit. Le silence… Vous l’entendez ?

– Oui, Nelson. Une tension bien palpable entre ces deux joueurs confirmés. Les regards se croisent, une brise de vent caresse le cour, car vous n’êtes pas sans savoir qu’en météorologie marine, un vent de force comprise entre 2 et 6 inclus est appelé une brise ; suivant que sa force égale 2, 3, 4, 5 ou 6, on le nomme alors plus précisément légère brise , petite brise, jolie brise , bonne brise ou vent frais . Mais dans un sens différent et plus général, la brise désigne un régime spécifique de vent local , généré par les différences de réchauffement ou de refroidissement s’établissant entre deux zones avoisinantes de la surface terrestre à la suite du rayonnement absorbé ou émis par ces deux zones….

– Euh… Oui, Patriiick ! Bien sûr ! Pendant que vous parliez, la partie a déjà commencé entre Franck et Mric. Nous assistons ici à un beau match, élégant et svelte, les deux hommes jouant au mieux de leurs capacités. Ah mais quel match mes amis ! Les échanges sont courts, chaque coup d’une précision chirurgicale. Les deux joueurs semblent constamment s’amuser de leurs défauts et capacités. Regardez-moi ce swing sous l’œil diverti de l’arbitre qui a l’air de bien s’amuser sous le soleil de cette fin d’après-midi. Oh ! Et regardez, le chien de Franck aboie à chaque point gagnant ! Voyez tout le magnétisme reliant un chien à son maitre. Belle leçon d’humilité…

– Et de sport, Nelson. Et de sport !

– Les joueurs sont maintenant à égalité. Le public retient son souffle. Mais regardez !! Regardez !!!! L’arbitre l’a décidé ! Oui, mais je ne rêve pas ! Non, c’est bien ça ! Le match est remporté par l’arbitre !! C’est donc JB qui sort vainqueur de cette rencontre sous les vivats de la foule. Lui, qui lève dans un geste de victoire ses baguettes de batterie sous le regard médusé des deux joueurs. Le chien aboie. Mes amis, quel fin de match ici sur le cour Suzanne Langlen, alors que les joueurs signent des autographes et distribuent des disques ! Voici ce qui restera comme l’un des match des plus rock de l’histoire du tennis, aussi court que vraiment passionnant. Oui, Patriiiiiiiiickkkkk !!!! À vous les studioooooos !!

– Merci Nelson, et c’est sur ce panorama de Paris, soleil couchant, que nous nous quittons. Comme vous le savez tous, un panorama (Anglais XVIIIe siècle, du Grec pan (« παν », tout) et horama (« ὅραμα », spectacle) est une vue en largeur d’un espace physique. Dans le langage courant, cela veut généralement dire une vue d’un objectif grand angle, que ce soit en photographie, en dess…

Avec Perrier, partenaire officiel
Pub France Télévision…

Jérémy Urbain (8/10)

http://www.friendlypapaye.com/

 

Tennis
Papaye
2013
Kythibong

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *