Festival «Les Voix au Château »

En ces temps où organiser un festival devient de plus en plus une course d’obstacles (cf notre article sur l’annulation du Crescendo http://clairetobscur.fr/annulation-de-ledition-2017-du-festival-crescendo/), donner un coup de pouce à un festival hexagonal très éclectique nous apparaît plus que nécessaire. C’est pourquoi nous relayons l’annonce de Rachel qui nous convie à la quatrième édition du festival « Les Voix au Château », les 6, 7, 8 et 9 juillet  2017 en Tarn et Garonne.

Celui-ci se déroulera

Lire la suite...

Woe – Hope Attrition

Woe - Hope Attrition

Le monde de Woe, tel le petit manuel du black metal illustré, est d’ébène. Sombre comme la saponification du suif, l’extraction sale du charbon de la mine, bilieuse comme la fumée désengorgeant la cheminée d’usine et les particules en suspension d’un ciel collant.

Woe est comme le cambouis passant de l’état liquide à celui de gazeux. Il se propage de ses riffs tranchants, telle corruption et fanatisme, aussi facilement qu’une infection dans un système immunitaire qui claque. Il

Lire la suite...

Celluloide – Words Once Said

Celluloide - Words Once Said

C’est une banalité bien connue, mais pourtant bien réelle, que de dire que le deuxième album est souvent le plus difficile à réussir pour tout groupe, vu que celui-ci a mis tous ses moyens à parachever le premier pour se lancer, jusqu’à utiliser, peut-être, toutes ses cartouches. Il faut croire que Celluloide ignorait totalement ce concept, car après un premier Naive Heart remarquable dans plusieurs sens du terme, voici qu’il se transcendait dans ce Words Once Said de toute beauté. Il faut réellement

Lire la suite...

Blackfield – V

Blackfield - V

A la sortie du quatrième album de Blackfield, sobrement intitulé IV, il était clair que l’absence de Steven Wilson sur la plupart des titres s’était fait sentir et qu’Aviv Geffen n’avait pas été très inspiré. En effet, l’opus était mal fichu, avec des morceaux qui ne semblaient pas finis, malgré la présence d’invités de marque. Et l’on croyait l’histoire terminée. Quand le premier album était sorti, il marquait un point chez les amateurs de pop mélodique et mélancolique

Lire la suite...

Annulation de l’édition 2017 du festival Crescendo

Crescendo - Logo

C’est avec stupeur et tristesse que nous avons appris l’annulation de l’édition 2017 du festival Crescendo. Depuis bientôt vingt ans, l’association Crescendo organise en plein mois d’août un festival de qualité et entièrement gratuit pour les festivaliers dans un cadre plaisant en front d’océan à Saint-Palais-sur-Mer (17). Hélas, l’association s’est vu priver de l’hébergement qu’elle avait prévu pour les musiciens en raison d’une réquisition administrative pour les forces de l’ordre… Lire la suite...

Ihsahn – Eremita

Ihsahn, une autre étrange bestiole du monde metal… C’est quoi ce groupe ? Ce n’est pas un groupe, c’est un mec ; un compositeur norvégien d’une incroyable polyvalence. Un multi-instrumentiste et un musicien qui a la pêche dans plus d’un style, c’est ça Ihsahn. C’est également le guerrier affublé de « war paints » du légendaire groupe Emperor. C’est également l’explorateur musical du groupe Peccatus, de Thou Shalt Suffer et du projet folk metal

Lire la suite...

Draw The Sky – Humanity

Draw The Sky - Humanity

Je ne suis pas branché jazz, ni instruments à vent, alors pourquoi suis-je tombé amoureux de Humanity dès la première écoute ? Mystère ! Question subsidiaire : pourquoi ai-je pris cette fâcheuse habitude de commencer mes chroniques par la conclusion ? Décidément, je ne suis pas le roi du suspense. Si j’écrivais des polars, je ne serais jamais publié. Avant de répondre à ces questions, reprenons cette chronique de façon un peu plus académique.

Draw The Sky est un quintet parisien formé il y a deux ans par Renan

Lire la suite...

Mike Tramp – Maybe Tomorrow

Mike Tramp - Maybe Tomorrow

Mike Tramp ! Pour qui me connaît un peu, il est évident que la sortie d’un nouvel album du musicien danois va immanquablement attirer mon attention. Fan de White Lion, mais également de Freak Of Nature, j’ai par la suite suivi la carrière solo de Mike (amorcée en 1996) avec intérêt et affection, malgré sa perte d’audience par rapport aux grandes heures du Lion Blanc. Considération irrationnelle s’il en est, Mike Tramp est un de mes chanteurs préférés, tous styles musicaux confondus. Et si l’on en croit la chronique

Lire la suite...

Flyingdeadman – 56 Seasons

Flyingdeadman - 56 reasons

Quand une musique vous tient et ne vous lâche plus jusqu’au bout, c’est toujours bon signe. Et c’est le cas dès la première note du 3e EP de Flyingdeadman, 56 Seasons. Enfin, EP, c’est eux qui le disent. Parce que l’ensemble dure quand même 40 minutes ! Pour ma part, les trois opus des français sont de vrais albums. Ce n’est pas parce qu’ils sont faits avec des moyens limités (et sans batteur ! Je vous défie de vous rendre compte que ce n’est pas une personne qui bat la mesure 

Lire la suite...

Trioscapes – Digital Dream Sequence

La trame sonore d’un film noir où se déroulerait un récit surréaliste écrit par William S. Burroughs du genre Naked Lunch, la rencontre du personnage de Eraserhead et du musicien-réalisateur David Lynch, voilà ce que pourrait être Digital Dream Sequence (d’ailleurs, on imaginerait bien la pièce « The Jungle » jouer en fond lors d’une exposition carnée et plutôt faisandée de Lynch où sont insérés des morceaux de viande dans l’empâtement de ses peintures psychédéliquement

Lire la suite...
1 3 4 5 6 7 185