Messaline – L’Autel Des Possédés

L’Autel Des Possédés
Messaline
Autoproduction
2019
Christophe Gigon

Messaline – L’Autel Des Possédés

Messaline L'Autel des possédés

Un nouvel album, une face de nouveaux titres, une face de live. Et oui, il s’agit bien d’un disque vinyle que Messaline nous livre. Rassurez-vous, il existe également une version digisleeve pour les indécrottables consommateurs de disques compacts. Le groupe français continue son honnête chemin avec un nouveau line up, constitué de fines gâchettes du circuit rock et hard rock. La musique de Messaline propose un hard rock de facture assez classique qui fera penser aux ténors du genre que restent Trust, Satan Joker (le groupe dans lequel chante Renaud Hantson) ou les oubliés Klaxon (Rappelez-vous du célèbre « Laisse Aller » du début des années 80). Les textes et la pose de voix rappelleront tantôt les travaux de Christian Décamps (Ange) – dont le groupe se réclame ouvertement – ou ceux du Jurassien Hubert-Félix Thiéfaine : deux influences plutôt originales pour un groupe de metal.

Cette cinquième production des Bressois ne diffère pas radicalement du reste de sa discographie même si les nouveaux musiciens apportent un son plus brut, plus proche de ce que le groupe propose durant ses concerts. La prise de son, claire et sans fioritures, permettra à l’auditeur de bien apprécier le travail des musiciens tout en comprenant les textes distinctement, ce qui est plutôt rare dans ce genre de musique, à l’exception de Ange, justement.

Messaline L'autel des possédés band 2

La première chanson, « Apocalypstick », commence comme du Metallica et se poursuit avec une ambiance assez lourde que n’aurait pas reniée Black Sabbath. La voix d’Eric Martelat, dont le timbre ressemble étrangement à celui d’un Thiéfaine déjà cité, transporte le tout vers d’autres contrées, plus intéressantes que celles généralement balisées par les groupes de hard rock hexagonaux. Le single « Mise En Abyme » propose un format plus classique, plus attendu, qui ravira les fans assidus de ce style de hard rock plutôt classique. Pour tout dire, les arrangements et les lignes mélodiques donnent un résultat pas si éloigné des parties les plus « dures » de la discographie d’un Johnny Hallyday. Avis aux amateurs !

Messaline L'autel des possédés band1

« Mehlynn-Ha » creuse son sillon en territoire angélique même si l’ambiance générale pourra également faire penser au célèbre « Cendrillon » de Téléphone. La deuxième face du vinyle offre vingt minutes de captation audio du concert que Messaline a donné au fameux Ninkasi de Lyon en première partie de la troupe des Décamps, en mars 2018. L’Autel Des Possédés, par son ambition d’atemporalité et de confiance en sa musique, forme une alternative audacieuse à la production francophone par trop calibrée en ses temps de coaching, de voicing et de snapchatting. Une bonne dose de hard rock malté, voilà qui fait du bien aux cages à miel, comme dirait Zégut.

https://messaline01.wixsite.com/messaline

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.