Coda – Tracer

coda – Tracer

« Tracer » est une oeuvre aux accents électroniques/fusion où des plages sereines (« Frozen Peninsula » et « Silver Mountains ») alternent avec des passages plus mouvementés (« Fusou » et « New World »). Dans ce bric-à-brac de sonorités électroniques, des claviers scintillants et magistraux se mêlent aux tonalités sautillantes des musiques de jeux vidéo. Proche des expériences jazz-fusion des synthétistes Jordan Rudess (le Rudess Morgenstein Project avec l’immense batteur Rod Morgenstein) et d’Anders Helmerson (l’album « Triple Ripple » avec Marco Minnemann derrière les fûts), par son côté rythmique et exubérant, « Tracer » semble cependant garder un équilibre entre la technique et la mélodie. De plus, ici pas de batteur au CV long comme une liste de courses. Ken Snyder – alias Coda – est bien seul aux commandes, la musique envoûtante et luxuriante émanant entièrement de ses doigts. Les batteries sont à ce propos admirablement programmées et quelques touches de guitare anthémique (« Silver Mountains » et « New World ») ponctuent le canevas des nappes synthétiques détonantes et foisonnantes. Tel un ciel se constellant au fur et à mesure et dont l’infini nous échappe, et à l’instar du jeu Tetris, la musique de Coda se construit par ajout de briques de taille et de couleur différentes, pour un résultat débordant d’inventivité et de richesse. Une belle découverte, à placer aux côtés des récentes œuvres colorées et magistrales de musiciens évoluant dans le monde des jeux videos comme C-Jeff, Disasterpeace ou Rekcahdam.

Lucas Biela (10/10)

http://yogurtbox.bandcamp.com/album/tracer

Tracer
Coda
2012
Ubiktune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *