Anneke Van Giesbergen – Everything Is Changing

Anneke Van Giesbergen – Everything Is Changing

Après avoir tiré sa révérence à The Gathering en 2006, Anneke Van Giesbergen, qui assurera la première partie acoustique de Pain Of Salvation sur la tournée européenne de ces derniers en avril 2013, a alterné la chèvre et le chou. Après un départ sur les chapeaux de roue avec l’excellent groupe de pop raffinée Agua De Annique, auteur d’un unique album intitulé « Air » en 2007, elle a sorti sous son patronyme deux opus en dents de scie (« In Your Room » en 2009 et « Live In Europe » en 2010), sur lesquels son fantastique magnétisme vocal cachait à grand peine la vacuité de nombreux morceaux, adeptes d’une variété sirupeuse au goût douteux. La belle néerlandaise était donc attendue au tournant au moment de la sortie de « Everything Is Changing ». Et là, miracle ! La déesse a enfin tiré les leçons de son passé et de ses erreurs et compris que sa voix, aussi pure soit-elle, ne valait rien sans compositions solides à l’appui.

Son complice Daniel Cardoso (crédité à tous les instruments et producteur de l’œuvre) s’est donc levé le cul pour tirer un trait sur l’atmosphérique trop convenu et faire en sorte que le chant ne soit plus un simple cache misère. Les guitares sont donc de sortie et la mixture prend immédiatement, délicate et subtile. Ne vous attendez pas à un album excessivement complexe. Cette cuvée 2012 nous offre, en effet, un rock jamais prise de tête, frais et gouleyant, et marque la résurrection d’Anneke, jusqu’alors en assez mauvaise posture ! Si certains titres isolés ne tirent que péniblement leur épingle du jeu (comme le pénible single « Feel Alive »), la grande majorité des compositions sont excellentes, inspirées et agréables. Citons le séduisant « My Boy », joliment dédié à son fils, les très cartons « You Want To Be Free » et « Hope, Pray, Dance, Play » ainsi que la ballade mid-tempo qui donne son nom au CD, ou l’envoutant dialogue piano-voix sur « Circles ».

Eclectiques au possible, ces morceaux de la maturité nous montrent qu’Anneke a enfin trouvé sa voie et se situe désormais, dans la hiérarchie rock féminine, à portée de fusil des divines Kate Bush et Tori Amos. Sa voix exceptionnelle et sa personnalité charismatique méritent, en tout état de cause, une rapide reconnaissance à grande échelle !

Bertrand Pourcheron (8/10)

http://www.annekevangiersbergen.com/

Everything Is Changing
Anneke Van Giesbergen
2012
Pias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *