After Crying – Jubileumi Koncert/Anniversary Concert

After Crying – Jubileumi Koncert Anniversary Concert

Pour toutes celles et tous ceux qui auraient passé les trente dernières années de leur existence sur Saturne, rappelons qu’After Crying est un ensemble musical hongrois né en 1986 et qui n’a jamais cessé de mêler musique classique contemporaine et rock progressif symphonique. Puisant son inspiration aussi bien chez Bach et Bartok que chez ELP et King Crimson, cette formation culte a publié sept albums studio (de « Overground Music » en 1990 jusqu’à « Creatura » en 2011, en passant par l’incontournable « De Profundis » en 1996) et quatre disques live. Faut-il le rappeler ? Le combo est considéré, depuis le début des nineties, comme le groupe le plus prometteur (pour ne pas dire le patron potentiel) du renouveau progressif européen, au même titre qu’Isildurs Bane. Histoire de célébrer son 25ème anniversaire, After Crying nous offre aujourd’hui un luxueux coffret 2 CDs/DVD live. Et, immédiatement, on s’incline. A l’époque où le zapping est de rigueur, la formation offre à son auditeur plus de deux heures d’écoute quasi ininterrompues. Ce péplum qui fera date s’écoute en entier ou ne s’écoute pas du tout. Qu’on se le dise ! Ce jusqu’auboutisme force l’admiration : After Crying ne fait assurément pas dans la concession commerciale. Mais par où commencer au juste ?

La première écoute suscite un intérêt poli. Pas d’aspérité, rien qui accroche réellement, peut être même l’impression d’entendre toujours la même chose. C’est que le groupe a choisi de sélectionner en priorité les morceaux les plus « mid tempo » de son vaste catalogue et a, en partie, remisé au placard les concours de vitesse et de démonstration (les musiciens font tout de même preuve d’une virtuosité souvent affolante). Le gang magyar cherche en fait sur ce bien bel objet à gommer les aspérités, à rendre fluides les transitions et à prendre son temps. Bref, After Crying met ici en valeur ce qui, au fond, a toujours constitué sa grande force, à savoir un exceptionnel talent mélodique (de « Preludo Furioso » à « Madrigal II », en passant pas « Ne Sirj » et « Tepd El A Képeket »). Le groupe utilise en fait un petit nombre de motifs musicaux qu’il travaille avec une subtilité incroyable, comme une fleur dont on extrait le suc avec amour et précaution. De chaque motif, la formation tire la quintessence via une tapisserie sonore où les instruments (cordes et cuivres viennent enrichir fort à propos la palette électrique du combo) s’entremêlent avec une rare maestria.

Bref, l’auditeur a tout loisir de rester pantois devant cette montagne discographique dont les voies d’approche ne semblent, de prime abord, guère évidentes. Là où tant d’autres groupes se laissent « emprisonner » par leur concept et proposent des mélodies conditionnées par les paroles et le déroulement de l’histoire, After Crying nous offre un panorama synoptique qui se suffit amplement à lui-même. On reste ainsi ébahis en découvrant quelques mélodies et lignes d’accord tellement lumineuses que l’on se demande pourquoi personne ne les a utilisées avant.

Au final, ce double live qui synthétise une carrière à la richesse assez inouïe constitue un des albums essentiels de ces derniers mois et nous offre la quintessence du combo. A ce sujet, ne ratez pour rien au monde l’impressionnant DVD ! Passons rapidement sur l’aspect technique irréprochable. L’image et les couleurs sont notamment très belles. Couplées à une réalisation sobre mais pointue qui vous assure le bon plan au bon moment, elles vous permettent d’entrer au cœur de l’action avec un réalisme confondant. Une œuvre magistrale, en somme.

Bertrand Pourcheron (9/10)

http://aftercrying.hu/

 

Jubileumi Koncert/Anniversary Concert
After Crying
2013
2 CDs + DVD Periferic Records

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *