Ubris Deal – Rain Drop

Rain Drop
Ubris Deal
Autoproduction
2019
Rudzik

Ubris Deal – Rain Drop

UBRIS DEAL Rain Drop

Ça se passe chez un coiffeur limougeaud. C’est le lieu de travail du guitariste Teddy Brun, un véritable amoureux de blues qui, au hasard de discussions de comptoir échevelées, rencontre un vrai fan de rock progressif en la personne du claviériste Nicolas Constanty. Les deux compères s’entendent pile-poil pour élaborer ensemble les bases des compositions préfigurant la naissance d’Ubris Deal. Le duo est rejoint par une section rythmique nourrie aux racines du soul et du blues (Mathieu Sourdeix aux fûts et Fred Schreiber à la 4 cordes). Au moment de trouver leur « voix », les 4 Limougeaux ont une idée qui peut sembler loufoque : ils tendent une perche vers leurs voisins de… Gospel Fusion à la réputation nationale. Et c’est non pas un chanteur qui rejoint le groupe mais un trio vocal formé de Samuel Abudo, Rachel Maindo, et Sandy Abudo. Ce faisant, le combo ajoute à son registre déjà hybride des aspects funk/soul et gospel bien sûr, qui lui donnent son originalité.
J’arrête de couper les cheveux en quatre pour rentrer dans le vif du sujet à savoir vous dévoiler le contenu de Rain Drop, cet EP de quatre titres (ben voila pourquoi je les coupais en quatre les cheveux !). D’emblée, le mid-tempo « Living On Time » nous immerge dans une ambiance 70’s tellement réussie (un coup de chapeau à la prod pourtant « maison ») qu’on croirait que le morceau est un live. Les parties de chant sont phénoménales, la section rythmique soutient admirablement les soli affriolants de guitare et d’orgue Hammond. Ahhh et puis cette fausse fin qui rebondit sur une partie de clavier mourante en dit long sur la volonté qui anime le groupe : on a l’impression qu’ils terminent ce morceau à regrets parce qu’ils en ont encore beaucoup sous la pédale. « Rain Drop » est bien plus sage d’un point de vue architecture du morceau tout en mettant encore mieux en valeur le délicieux chant à trois voix du Gospel Fusion avec un texte très poétique comparant les vicissitudes de la vie au destin de la pluie qui tombe. D’une façon générale, les textes parlent d’existence et de spiritualité. D’ailleurs, Ubris Deal se veut signifier que les hommes modernes sont tombés dans la démesure et que des individus, dans un souci d’enrichissement pécunier, sont en train de dealer notre liberté.

Ubris Deal – Rain Drop band2

La très longue intro d’« Opening Of Senses » semble être confortablement calée dans les traces de « Living On Time » jusqu’à ce qu’elle mute complètement avec un chant furieusement soul/Motown sur une rythmique funky imprimée par une basse cavalante. Par la suite, ce morceau bicéphale alterne perpétuellement entre ces deux ambiances, recélant notamment un « méchant » solo de guitare à la Gilmour. Exit le chant sur « Udeal », un titre bonus permettant de juger de la complémentarité instrumentale des quatre musiciens qui composent Ubris Deal. En particulier, je suis épaté par la rythmique de basse rebondissante de Fred Schreiber qui donne beaucoup de corps à cette composition.

Ubris Deal – Rain Drop band1
Le premier gros concert d’Ubris Deal a eu lieu le 20 Mars 2019 à la salle John Lennon de Limoges pour une belle soirée de musique profonde, rythmée et catchy. Il a aisément démontré que Rain Drop est taillé pour le live mais l’écouter sur sa chaîne hi-fi confortablement assis dans son fauteuil préféré recèle également son pesant d’hérissements de poil et de bananes labiales, donne envie de zapper le coiffeur et de se laisser pousser les cheveux jusqu’aux épaules à la 70’s pour cette fusion parfaitement réussie entre rock, blues, funk, soul et gospel, rien que ça !

Coup de Coeur C&O

www.ubrisdeal.com

https://www.facebook.com/Ubris-Deal-519209791901691/

https://soundcloud.com/user-394713371-39080065

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.