Work Of Art – Framework

Work Of Art Framework

Après une « Oeuvre d’art » prometteuse, et une « Esquisse » confirmant leur talent, c’est dans un « Cadre » magistral que nos peintres suédois souhaitent désormais mettre en valeur leurs réalisations. Éprises de sémantique picturale, nos nouvelles coqueluches de l’AOR (rock mélodique) continuent à donner des couleurs à un style en pleine renaissance, depuis que le rouleau-compresseur grunge / rock alternatif a quelque peu cessé de lisser les voies de notre canal auditif. Le moins que l’on puisse dire, c’est que nos mélodistes experts en arts plastiques sont résolus à nous en mettre plein la vue dans les différentes parties qui constituent leur nouveau tableau. Ainsi, des claviers féériques et des voix enthousiasmés apportent un chromatisme saisissant, là où une batterie pleine d’assurance et les cadences galopantes de la guitare rythmique permettent aux lignes de s’étirer de manière fluide tout le long de cette oeuvre d’art sans jamais déborder… du cadre !

Un clavier inquiet par-ci (« My Waking Dream ») ou une guitare éplorée par-là (« Can’t Let Go ») rendent l’ensemble plus nuancé. Voici donc une nouvelle oeuvre aux couleurs aussi vives qu’un Derain, qui n’hésite cependant pas à emprunter à Böcklin pour susciter une palette d’émotions plus larges. Même s’ils ont encore du mal à se démarquer de leurs maîtres, principalement les anglais de FM, mais également les américains de TOTO (clins d’œil à feu Fergie Frederiksen sur un « The Turning Point » qu’on croirait sorti des session d »Isolation’, et à David Paich dans le pont piano-bar de « Shout’ Till You Wake Up »), les musiciens de Work Of Heart n’en restent pas moins la preuve que l’AOR a encore de beaux jours devant lui.

Work Of Art Band

Ce style qui n’a d’autres prétentions que d’aligner des mélodies entêtantes, va continuer à ensoleiller nos journées et charmer nos oreilles, n’en déplaise à ses détracteurs qui ne jurent que par une musique au propos plus « véhément » ou plus « expérimental ». Votre serviteur apprécie pourtant tout autant ces dernières, continuant à se demander ce qui alimente cette guéguerre entre les partisans d’un courant et de l’autre, le monde ayant besoin de diversité pour ne pas tomber dans l’ennui !

Mais si l’on se réfère à nouveau au monde de l’art pictural, celui-ci ne nous avait-il pas habitué à des querelles virulentes entre les tenants du figuratif et de l’abstrait, oppositions dont le fondement apparaît bien abscons avec le recul, tant les deux mouvements se complémentaient dans un monde où la photographie commençait à donner du fil à retordre au figuratif.

Lucas Biela (8/10)

http://www.woa.se/

Framework
Work Of Art
2014
Frontiers Records

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *