Within Temptation – Hydra

WThydra

Dans la mythologie de la Grèce ancienne, l’hydre est un serpent qui ne peut être tué. En effet, lorsqu’une de ses têtes était coupée, deux autres repoussaient à sa place. Robert Westerholt, le guitariste et leader de Within Temptation, aime comparer le nouvel opus de son combo à ce reptile car, comme le monstre, il s’avère être d’une puissance inégalée à ce jour. Quatre mois après la sortie, le 27 septembre 2013, d’un formidable premier single, intitulé « Paradise (What About Us ?) » et magnifiquement interprété en duo avec Tarja (l’ex-égérie de Nightwish), nos amis hollandais frappent aujourd’hui un grand coup avec la mise sur le marché de ce huitième album studio en dix sept ans de carrière. Multipliant les duos aussi inattendus qu’imparables (« Dangerous » avec Howard Jones de Killwitch Engage, « And We Run » avec le rappeur Xzibit qui évoque le Linkin Park de la fin des années 90 et le morceau de clôture « Whole World Is Watching » avec Dave Pirner de Soul Asylum), le gang batave nous offre au total un CD qui va scotcher au plafond tous les amateurs de metal symphonique. Within Temptation s’y montre en effet à l’acmé de sa forme et de son talent, trois longues années après le trop ouvertement commercial « The Unforgiving ».

Le groupe nous sert ainsi sur un plateau dix compositions de superbe facture célébrant l’union païenne du rock symphonique et d’un metal habité jusqu’à la démesure. Fort d’un sens mélodique particulièrement aiguisé, il s’aventure dans des aires de jeu ensorcelées et ensorcelantes. Fusionnant brillamment des envolées emphatiques au lyrisme ténébreux (« Edge Of The World », à l’explosion finale orgasmique) et des déchainements électriques telluriques (les envolées de six cordes triomphantes de « Let Us Burn » ou le retour des growls de Robert sur « Silver Moonlight »), « Hydra » emporte tout sur son passage.

Survolées par la voix sublime de la divine Sharon Den Adel, au timbre mi-ange mi-démon, les pièces mélodiques longuement mitonnés par la formation naviguent entre soufre (« Tell Me Why ») et encens (« Covered By Roses ») et forment un ensemble de haute volée. Du grand Art !

Bertrand Pourcheron (8,5/10)

http://www.within-temptation.com/

Hydra
Within Temptation
2014
BMG Records

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *