Thems – Voyage

Thems The Voyage

Thems est le projet personnel solo d’un musicien bien intéressant et au parcours un tantinet atypique, Félix Muhlenbach. Je ne veux certes pas parler ici du fait qu’il est français mais réside en Belgique. Je veux parler de son itinéraire musical qui, de bassiste au sein de Sons Of Invidia, un groupe de rock superbement couillu, l’a amené à l’électro puissamment charpenté. Et si ce n’était que ça ! Mais le bonhomme est aussi tout à fait à son aise dans un style encore très différent mettant en valeur ses grandes qualités de mélodistes. Trois genres musicaux ô combien maîtrisés, un seul musicien, voilà qui prouve que Félix Muhlenbach en a énormément sous le pied. Il n’est en effet pas donné à tout le monde d’assurer la basse dans un groupe de Métal, de composer d’excellentes mélodies qui serviront dans le cadre d’un projet intitulé Inner de base à autant de courts-métrages, et en plus d’égaler les meilleurs artistes électro avec un EP aussi intelligent que dense, aussi lourdement rythmé que plaisamment garni d’échantillons de chants aux styles divers.

De fait Voyage, l’EP 5 titres de Thems/Félix Muhlenbach, affiche dès ses premiers instants une surprenante qualité de composition et de réalisation, dont l’alliance aboutit à des climats clairs obscurs menant le plus souvent à des climax subtilement incandescents. Car tout ceci repose autant sur la force des rythmiques que sur la précision des contrepoints harmoniques. On peut ressentir à chaque seconde l’intense travail qui a généré cette mécanique parfaitement huilée et redoutablement efficace. Sûr que le passé ultra-rock de Félix Muhlenbach lui a inspiré ces rythmes massifs et pesants qui charpentent ses compositions pétries de savoir-faire. Et également génératrices d’images, de visions. Comme les bandes-son d’un film intérieur que nous inventons en permanence. Pas étonnant que Félix Muhlenbach ait demandé à des cinéastes de tourner des courts-métrages à partir de certaines de ses compositions, ses musiques se prêtant tout naturellement à de tels projets.

Thems

Cet EP 5 titres est donc à apprécier certes d’abord pour lui-même mais aussi, en élargissant son horizon, pour ce qu’il incite à connaître des talents plus larges et plus profonds de son auteur. Ce musicien est réellement très doué. Mais le meilleur est qu’il est en plus curieux, ouvert, multiple et minutieux comme un horloger suisse quand il s’agit de passer à la réalisation. Non, je me trompe, le meilleur est qu’il est tout ceci et qu’il est en plus très jeune. Ce qui veut clairement dire que notre Félix n’en est qu’à ses premiers jolis exploits musicaux. Je me régale déjà d’écouter la suite de ses aventures discographiques

Frédéric Gerchambeau

https://www.facebook.com/themssound/


Voyage
Thems
2016
Autoproduction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *