The Odd Gallant – AM

The Odd Gallant AM

The Odd Gallant est un projet tous azimuts issu de l’imagination fertile de Guillaume Cazenave, bordelais fasciné par les artistes qui cherchent à sortir des sentiers battus en mettant en avant un hétéroclisme sans bornes, mais néanmoins structuré. « AM » est un nouvel opus qui s’appuie sur les 13 premières lettres de l’alphabet pour reconstituer un dictionnaire abrégé dans la langue de Shakespeare. Il s’agit donc du premier volet d’un concept tournant autour de l’alphabet. Dans cette mise en musique du dictionnaire, on est loin de l’ABC qui nous était enseigné petits sur une mélodie simple (même si un clin d’œil lui est concédé en clôture de cet ouvrage). On navigue en effet davantage dans un syncrétisme bunglien où se télescopent musique de cirque, psychédélisme pop, musique de film et chant syllabé. Accompagné de trois acolytes sur son « bateau Ivre », le français le fait tanguer sur des rythmes chavirés et des voix emportées. Privilégiant les atmosphères à la démonstration, c’est donc très peu de solos (semblant d’ailleurs s’en plaindre dans leurs gémissements) qui sont jetés sur la place publique, place étant plutôt faite au grandiloquent voire à un grand-guignol suggéré par le côté théâtral des arrangements et la gravité solennelle du chant. Ce dernier se limite le plus souvent à scander des mots commençant par la lettre du titre, ce qui va de pair avec l’autre versant de la musique de notre hurluberlu : l’humour. L’influence de Frank Zappa se fait en effet sentir au travers des claviers amusés, du xylophone cartoonien, des cadences erratiques, des cuivres furtifs, ou encore des chœurs décalés. Par ailleurs, là où le rayon de féerie du glockenspiel nous éblouit, le clair de mélancolie du piano s’associe aux vapeurs spectrales de l’Hammond et aux tourments des cordes pour nous laisser encore plus songeurs devant un univers étrange mais fascinant. En attendant le second tome du dictionnaire selon The Odd Gallant, soit les lettres N à Z, nous pouvons déjà nous imprégner d’un premier tome qui propose un vocabulaire si vaste qu’il contribuera à entretenir notre jardin musical.

Lucas Biela

http://theoddgallant.com/

AM
The Odd Gallant
2015
Autoproduction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *