The Forsaken Creation – Fragments

The Forsaken Creation Fragments

– Dans la famille Nightwish, j’aimerais le père (Within Temptation).

– Déjà pris.

– La mère (After Forever) ?

– Déjà pris.

– Le fils (Epica) ?

– Déjà pris.

– La fille (Delain) ?

– Déjà pris.

– Alors il reste qui à piocher dans cette énorme famille ?

– Je crois qu’il reste l’arrière-petit-neveu, venu d’Helvétie : The Forsaken Creation.

– Je prends. C’est bien ?

– Écoute, ça ressemble comme deux envolées lyriques aux productions du reste de la famille. Les arrangements apparaissent comme maîtrisés, les compositions participent d’un classicisme achevé et la voix ressemble à toutes les autres : jolie. Point. Il s’agit en fait d’un projet parallèle d’Eric Valley, un compositeur suisse féru de rock progressif.

– Et c’est bien ce qu’il fait autrement ?

– On aura l’occasion d’en reparler. Pour le moment, on s’intéresse à Fragments, le premier album de The Forsaken Creation.

– Et quand est-ce que ça s’arrêtera cette prolifération de groupes metal à voix féminine opératique ?

– Aucune idée, les modes passent, seuls restent les groupes qui auront marqué leur époque. On reparlera donc encore de Nightwish.

– Et pas de The Forsaken Creation ?

– Qui ?

Christophe Gigon

https://theforsakencreation.bandcamp.com/

https://www.facebook.com/The-Forsaken-Creation-222241274459527/

Fragments
The Forsaken Creation
Autoproduction
2014

3 commentaires

  • Quelle surprise incroyable… lorsque je consulte quotidiennement votre site à l’affût de nouveautés à me mettre sous la dent et que je tombe sur cette album qui, ma fois… j’ai composé…
    Intéressant cette façon d’écrire une Chronique… merci, en tout cas c’est original et finalement… ça me plait bien
    Par contre, c’est dommage qu’on en parle 5 ans après sa sortie… mais c’est sûr! Comparé à Nightwish, c’est déjà bien que vous soyez tombé dessus
    Merci les gars et d’ailleurs bravo pour votre site car il m’a fait découvrir de vrais pépites

    • Henri Vaugrand

      Vieux motard javanais, Eric ! Christophe Gigon sera sans aucun doute content de ton retour sur sa chronique originale.
      En tout cas, merci pour ce que tu dis de Clair & Obscur, et bravo pour ta musique. A C&O on aime bien les loups solitaires qui croient en ce qu’ils font et le partagent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *