Teradélie – ZaOrganic

Teradélie – ZaOrganic

Auteure, compositrice, interprète, multi-instrumentiste et arrangeuse, Teradélie a, avec « ZaOrganic », fait un bébé toute seule ! Et la diablesse n’en est pas à son coup d’essai puisque, depuis 1998 et « Za Brûle !!! », elle a sorti pas moins de neuf opus studio superbement produits, démontrant ainsi que l’époque où autoproduction rimait avec misérabilisme est bel et bien révolue. Après avoir collaboré avec des artistes de renom au fil de sa carrière (citons le London Metropolitan Orchestra sur « ZanaChroniKa » en 2005, puis David Hentschel, bien connu des fans de Genesis, et enfin Anne Clark), la belle revient, sur ce nouvel opus, à un univers résolument rock. On trouve avant tout sur cet album un travail vocal remarquable : le timbre tour à tour enjôleur, irréel, poétique puis agressif de Teradélie rappellera, aux plus anciens, celui de Barbara Lezmy du défunt Arkham. Cet organe exceptionnel se met au service de quinze titres (dont trois remix) résolument originaux.

Là où la longue pièce d’ouverture « Water Edge », sur laquelle on trouve Francis Dunnery (ex-It Bites) à la guitare, évoque l’union improbable de Guesch Patti et du King Crimson d’Adrian Belew, « The Sleepwalkers », aux arrangements néo-classiques délicats, est digne de la grande Kate Bush de « Never For Ever » dopée à l’EPO. La suite est à l’avenant et les influences s’y télescopent à tout va, avec un sens réjouissant de l’originalité (le récitatif « Avis De Tempête », aux textes et à la verve dignes de Christian Decamps, ou l’hypnotique « Run », aux parties de six cordes façon Pantera et au chant quasi thrash).

Bref, voilà un album, composé et produit avec soin, qui fait sensation dans la production rock actuelle. Amateurs d’émotions fortes, à vos platines : cet opus est fait pour vous !

Bertrand Pourcheron (7/10)

Teradelie

http://www.teradelie.com

Pour découvrir quelques compositions de Teradélie :

https://soundcloud.com/teradelie

ZaOrganic
Teradélie
2013
Autoproduction

2 commentaires

  • Quelle surprise de tomber sur cet article qui me cite en référence… C’est un pur hasard et c’est vraiment chouette. Merci.  Barbara

    ps: Du coup, cela me donne carrément envie de découvrir cet album ( ahhh, l’ego!)

  • Bertrand

    Salut Barbara, Je fus un grand fan d’Arkham et vous vis plusieurs fois en concert (à l’époque j’habitais à Rouen, maitenant je suis à Marseille). Je pense qu’Arkham reste un groupe majeur du rock
    français ! Que fais-tu maintenant ? Amitiés musicales,

    Bertrand xx

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *