Techno Animal – Brotherhood Of The Bomb

Brotherhood-Of-The-Bomb

Ah, je me sens bien parti moi… C’est peut-être la chaleur, mais après être passé sur Dälek, je ne résistais pas à l’envie de faire partager cette autre pièce indispensable du Hip-Hop. Un disque plutôt boudé à sa sortie. Bizarrement, ce sont un peu les mêmes glands qui tapaient dessus qui cherchent dorénavant l’album à un prix raisonnable. Tant pis, car « Brotherhood Of The Bomb » n’a pas besoin de ça. À vrai dire, ce n’est pas un disque mais un carnassier. Une bête qui gronde, feule, grogne, bave, les pattes arcquées, le muscle tendu, prêt à sauter sur sa proie, gueule béante et dents en acier. Du rythme et encore du rythme, saturé, électrique, tordu, hypnotique. Une noirceur qui colle à la peau à grosses gouttes le long du dos et qui remonte l’échine, rendant la chaleur estivale encore plus étouffante.

C’est aussi du guest en pagaille aux laisses avidement rongés, Antipop Consortium, El-P, Vaist (De Cannibal Ox), Dälek… Que du bon monde, des artistes qui ont marqué (et continuent pour certains) l’univers du hip-hop underground. Des dialogues ambigues et autres échanges agressifs au milieu de basses écrasantes, de dub « in your face », sortant d’un Scorn suintant et mécanique, des instrus démentielles de précisions, de la saturation de fréquences or-gas-mi-que. Franchement, c’est à pleurer, tant le hip-hop et l’industriel se confonde en une même masse informe aux remous constants qui te bondit dessus. Et toi, tu ne dis rien, tu écoutes, accélérant ostensiblement ton pas le long des voies de bus, focalisé, dépendant…

Regardes bien ces masques africains de la pochette au milieu de ce rouge vif. Ils te jugent, les lèvres retroussées. Techno Animal aura ta peau. Cet album, tu l’exhiberas tel un trophé. Et tu sais quels albums cela aura enfanté ? « Absence » de Dälek par exemple.

Inoubliable… mais plus que tout essentiel…

Jérémy Urbain (9/10)

 

http://www.myspace.com/technoanimal

Brotherhood Of The Bomb
Techno Animal
2001
Matador Records

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *