Stéphane Blok – Poèmes De La Veille

Poèmes De La Veille
Stéphane Blok
Hummus Records
2020
Christophe Gigon

Stéphane Blok – Poèmes De La Veille

Stéphane Blok Poèmes de la veille

Stéphane Blok n’est pas un perdreau de l’année. Il déambule dans les interstices depuis vingt-cinq ans, principalement en Suisse romande. Ecrivain, poète, musicien, chanteur et exceptionnel guitariste, le (presque) quinquagénaire opère en douceur et discrétion. Certes, son aura n’aura jamais atteint celui d’un Stephan Eicher ou d’une Sophie Hunger. Il n’empêche que la réputation du troubadour vaudois le précède : Blok, c’est du pointu, du poétique, du pointillé et du pur artisanat. Flanqué de sa guitare fretless barytone, il nous propose un nouvel album dépouillé mais très riche, marque de fabrique du Lausannois. Des textes de haute facture, des mélodies ciselées et surtout, une maîtrise de l’instrument qui laisse sans voix. Jamais démonstrative, sa manière de dénicher des accords et des arpèges inentendus pourrait faire penser aux travaux aériens des meilleurs disques de Joni Mitchell.

Stéphane Blok, Poèmes de la veille band 1

Poèmes De La Veille est un concept qui se dévoile sur le site de Stéphane Blok dans toute sa beauté : textes, photographies et musique forment un ensemble disponible et téléchargeable sur Blok.ch. Simplicité et exigence s’allient dans une production aérienne et envoûtante. Passée la petite comptine d’introduction (« Il Etait Une Fois »), l’auditeur pénètre doucement dans l’univers décalé et faussement naïf de l’artiste suisse (« Prière »). Dans l’esprit, on pensera à d’autres grands paroliers malicieusement candides comme Dick Annegarn ou Arno, même si la prose de Stéphane fait bloc avec un certain hermétisme répétitif basé sur des litanies qui agissent comme autant de mantras. L’effet lancinant de cette poésie marche pleinement si on accepte de lâcher prise et de considérer les accords et les mots comme une seule forme, l’unique matière à malaxer et à accepter. « La Dérive » fait ainsi preuve d’une retenue qui force le respect. Il faut bien avouer que si le mélange textes/voix apparaît comme si probant, c’est peut-être grâce à ce son de six-cordes qui se rapproche souvent de la harpe. Andreas Vollenweider n’est pas si loin, même si les créations de Blok sont bien plus percutantes, au sens littéral du terme, puisqu’il utilise aussi sa guitare comme base rythmique. « Ecrans » peut ainsi être compris comme la quintessence du style Blok : léger mais profond, simple mais réfléchi, agréable mais déroutant. La magie opère à plein. C’est excitant et envoûtant, apaisant mais dérangeant. La fonction de l’art dans toutes ses facettes. « La nuit » pourrait passer pour du Bashung. Tout y est : musique des mots, rythme des sons, mélodie des dits et des non-dits, un camée à la prise de son hautement jouissive. Le dévolu jeté sur des harmonies étranges, « orientalisantes » (« La Route ») achève de conduire l’auditeur vers d’étranges contrées, si peu abordées dans la chanson francophone contemporaine. « Les Oiseaux » se pose encore comme une réussite de premier ordre. « Un Beau Matin Se Lève » pourrait passer pour du Renan Luce ou du Thomas Fersen, en plus subtil tout de même. La virée en éther s’achève avec « Mon Monde ». L’envol est terminé. Retour au sol.

Stéphane Blok, Poèmes de la veille, band 2
Ces Poèmes De La Veille constituent autant de vignettes de bon aloi, alouettes instantanées, instantanées de beauté, si nécessaires en ces temps anxiogènes. Les esprits chagrins pourraient regretter des arrangements réduits à l’axe : une voix, une guitare et un peu d’air. C’est tentant d’imaginer ce qu’auraient pu donner ces univers s’ils avaient bénéficié d’une production grandiloquente « à la Divine Comedy ». Mais tel n’était pas le projet. Une belle réussite. Le charme opère encore plus en concert. Si vous avez l’occasion de découvrir l’oiseau sur une estrade, attrapez-le !

http://www.blok.ch

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.