Slane – Beauty Of Autumn

Le premier album de la formation helvète Slane sort au printemps pour mieux nous vanter les beautés de l’automne. Si vous avez lu notre compte rendu enthousiaste de leur prestation à Môtier, en Suisse, l’année passée, vous savez déjà que ce sextette de multi-instrumentistes (chacun, de surcroît, semble être le meilleur musicien de la bande, comme aime à le rappeler leur malicieux site) propose une lecture tout à fait respectable et habitée de la musique folklorique irlandaise dans ses acceptations les plus diverses.

Les quatorze pistes (composées chacune de plusieurs titres enchâssés, enchaînés ou enchantés) qui composent ce vert trèfle à quatre feuilles prouvent tout le respect que ces amoureux des plaintes anciennes de l’île d’émeraude ont su développer pour cette musique si vivace. Ici, foin de refrains criards à boire lors de verrées trop arrosées. Ici, il est question de beauté, de précision et d’élévation.

Slane - Band

Ecouter le majestueux medley « Beauties Of Autumn » (digne des meilleures séquences du mythique Hergest Ridge du génial Mike Oldfield) ou le divin « Ag Criost An Siol », dont le chant pénétré plongera l’auditeur dans une sorte de réflexion spirituelle surprenante, avant que les violons viennent nous intimer l’ordre de déployer gambes et gambettes. Une bien belle collection de ritournelles qui sont autant de pièces de répertoire dont la fraîcheur aide à comprendre pourquoi les pubs irlandais sont tellement plus vivants que les tristes cafés lounge des capitales européennes.

Boire une Guinness en levant son verre à Slane, voilà une alternative crédible à la prolifération des Starbucks qui passent du Phil Collins en musique de morgue. Longue vie à Slane !

Christophe Gigon

http://slane.ch/

Beauty Of Autumn
Slane
Autoproduction
2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *