Salem Hill – Mimi’s Magic Moment

Salem Hill – Mimi’s Magic Moment

Salem Hill nous fournit régulièrement en album progressif bien foutu depuis plus d’une douzaine d’années. Cependant, ils stagnaient à un niveau qui ne leur permettait pas encore une reconnaissance mondiale. Puis, avec « Be » en 2003, formidable concept album, le groupe américain avait émergé du lot, nous montrant enfin pleinement leur potentiel symphonique. « Mimi’s Magic Moment » enfonce le clou : il synthétise toutes les possibilités du groupe. Il n’y a que 4 titres sur cet album. Mais ici, comme il n’y a pas de concept, contrairement aux trois derniers, les 4 morceaux sont indépendants et forment chacun une histoire. « The Joy Gem » et ses 15 minutes emmènent l’auditeur dans une spirale d’ambiances, tantôt joyeuses et enlevées, tantôt symphoniques, La partie centrée sur les vocaux avec un duo Carl Groves / Neal Morse est splendide, et il y a de superbes parties de piano. On pense à Glasshammer, Spock’s Beard, Kansas, sans doute pour le violon de David Ragsdale, magnifiquement employé. On le retrouve d’ailleurs sur « Stolen By Ghosts », un epic de 20 minutes un poil trop bavard sur la fin ; ce morceau est encore un patchwork d’influences, dominé ici par un feeling assez 70’s. « All Fall Down » est plutôt étonnant : partant d’une ballade très Beatles avec un solo digne de George Harrison, le titre se déploie dans une partie instrumentale que n’aurait pas renié King Crimson ! Enfin, « The Future Me », autre epic, commence comme si Saga rencontrait Yes, puis enchaîne sur des parties proches de The Flower Kings. Ainsi, Salem Hill démontre avec « Be » et « MMM » qu’il est indispensable au panel progressif américain, au même titre qu’Echolyn, Magellan, ou Spock’s Beard. Bravo !

Fred Natuzzi (9/10)

http://www.salemhill.com/

Mimi's Magic Moment
Salem Hill
2005
Progrock Records

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *