Queensrÿche – Queensrÿche

Queensrÿche – Queensrÿche

Avec la séparation de Queensrÿche en deux entités distinctes qui se disputent le nom du groupe à grand renfort de procès (d’un côté le chanteur Geoff Tate, de l’autres ses anciens acolytes), force est de reconnaître que Tate et ses nouveaux musiciens se sont plantés en beauté avec l’innommable « Frequency Unknown » dont je vous épargne la chronique. Tout au contraire, Scott Rockenfield (batterie), Eddie Jackson (basse) et Michael Wilton (guitares) tirent fort honorablement leur épingle du jeu avec cet album éponyme. Epaulé par l’excellent chanteur Todd LaTorre (dont le gosier traverse l’opus tout entier avec force et maestria), notre trio de choc revient à ses racines là où leur ancien vocaliste les renie quasi ouvertement. Cette cuvée 2013 est donc une très bonne surprise et, sans contestation possible, le meilleur album du combo depuis « Promised Land » (1994). La formation s’y fend de dix compositions qui évoquent l’époque bénie de « The Warning » et « Rage For Order » et nous offrent un metal classieux qui ne se prend jamais le chou (les superbes « X2 », « Don’t Look Back » et « Open Road »). Avec plus de 20 millions d’album vendus dans le monde à ce jour, ce combo qui a ouvert bien des portes à la féconde scène metal-prog qui sévit actuellement, mérite le plus grand respect. Et son incarnation Rockefield/Jackson/Wilton/LaTorre est porteuse de nombreux espoirs !

Bertrand Pourcheron (7,5/10)

http://www.queensrycheofficial.com/

Queensrÿche
Queensrÿche
2013
EMI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *