Presto Ballet – The Days Between

The Days Between
Presto Ballet
Rat Pak Records
2018
Bruno Dassy

Presto Ballet – The Days Between

Presto Ballet Days Between

Presto Ballet a été fondé à Aberdeen (état de Washington) en 2005 par le guitariste et compositeur Kurdt Vanderhoof, par ailleurs leader du groupe de hard rock Metal Church, dans le but de rendre hommage au rock progressif des années 70. Après plusieurs changements de personnel, la formation actuelle comprend bien sûr Kurdt Vanderhoof, ainsi que Chuck Campbell au chant, Kerry Shacklett aux claviers et aux chœurs, Bobby Ferkovich à la basse et aux chœurs et Charlie Lorme à la batterie.

Presto Ballet Days Between band 1

Le présent opus est sans doute le plus abordable des cinq albums studio du groupe, tout simplement parce que le plus mélodique comme le souligne Kurdt Vanderhoof dans une interview récente. L’ombre des dinosaures du progressif plane toujours et on pourrait citer plus particulièrement et dans le désordre Kansas, Starcastle, Styx et Boston. Les sons typiquement vintage de l’orgue Hammond et du Mellotron y contribuent aussi probablement. Mais ces influences sont parfaitement digérées et restituées par une interprétation moderne et bien en place. On retrouve ainsi toutes les recettes habituelles du progressif symphonique : morceaux relativement longs (de 4 à 10 minutes), dialogues fournis entre guitares et claviers, chant clair avec chœurs, breaks nombreux introduisant des changements de thèmes avec alternance entre passages musclés, mais pas du tout agressifs comme pourrait le laisser supposer les antécédents du leader du groupe, et ballades lyriques.

resto Ballet Days Between Band 2

Presto Ballet interprète avec grand talent une musique fidèle à l’esprit du rock progressif dans sa période de gloire. Mais cette attitude passéiste n’invente rien, ce qui risque de chagriner ceux qui recherchent l’originalité dans ce courant musical. Pourtant, entendre ces mélodies élaborées fait un bien fou dans un contexte où la mode impose trop souvent une musique pauvre et stéréotypée, parfois proche du bruitage, et qui semble hélas plaire aux nombreux « presse-têtes ballots ».

https://www.facebook.com/PrestoBallet

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.