Pistes Noires – Hommage Electronique-Pop à Etienne Daho

Pistes-Noires-Hommage-Electronique-Pop-à-Etienne-Daho

J’annonce le verdict tout de suite : cette compil, c’est la grosse baffe entre les oreilles, du genre merci beaucoup c’est trop de bonheur j’en redemande encore encore et encore. Mais bon, franchement, c’était couru d’avance. Quand on aligne 17 poids lourds de l’électro-pop en leur intimant à chacun de plancher sur un titre d’Etienne Daho, c’est sûr qu’ils vont tous se défoncer pour être à la hauteur de l’enjeu. Et le résultat est là : c’est du Daho revivifié voire magnifié par la vertu de l’électronique et de 17 formations à leur sommet. En fait le résultat est tellement là qu’au bout de quelques titres, je ne savais plus ce qui m’offrait le plus de plaisir entre la redécouverte de Daho sous de nouvelles lumières ou la célébration de l’électro-pop sous le prétexte d’une compil. J’ai vite abandonné la question pour m’adonner sans honte à ce double plaisir. Non, en vérité, c’est encore mieux que ça. Car si on redécouvre Daho, on découvre aussi tout simplement des groupes. Et du coup on se plonge dans l’exploration de ces inconnus et de leurs particularités respectives.

On va ainsi de bonnes surprises en émerveillements. Bref, vous l’aurez compris, cette compil rend plus intelligent en plus du plaisir très vif qu’elle procure. Et si vous ne me croyez pas, tentez juste l’expérience avec le premier titre de l’album, « En Surface », revisité par Tourdeforce. L’original par Daho (et Dominique A) était un petit chef-d’oeuvre de méandres et de nuances. La version nouvelle, chantée en anglais, lui donne plus de chair et d’impact sans lui retirer son côté pudique et réservé. Mais qui est Tourdeforce ? Le livret de la compil ne nous l’apprend pas. A moins d’avoir la saine curiosité d’aller voir à l’adresse web indiquée. Et là on découvre qu’il s’agit d’un duo basé à Bergame (Italie) formé de Christian Ryder (claviers) et d’Eric Raven (chant et guitares).

Etienne Daho

En poussant plus loin, on apprend même qu’un des titres de Tourdeforce, Masterplan, a été remixé par Foretaste, lui-même responsable de la reprise d' »Ouverture » dans la présente compil. Me voici devenu plus intelligent. Et on peut recommencer comme ça de chanson en chanson, jusqu’à avoir acquis de sérieuses connaissances sur l’électro-pop européenne. Essayez, vous verrez. Et Daho dans tout ça ? Il reste évidemment l’élément fondateur et central, le soleil entouré de ses 17 planètes. Mais je voulais vous montrer à quel point cette compil peut vite s’avérer passionnante et sans limites extérieures.

Cependant, oui, Daho, demeure encore et toujours la clé de voûte discrète mais indispensable de la pop française, la référence ultime du genre, de par son exigence doublée d’une profonde élégance. Lui-même très versé dans l’électro-pop à ses débuts, se référer par exemple à « Tombé Pour La France », il était donc naturel sinon intéressant de voir le répertoire de ce monstre sacré remodelé par la vague électro-pop montante. Et comme je vous le disais dès le départ, c’est une éclatante réussite, un parcours sans faute, alternant le musclé et le plus subtil, le tube et le titre moins connu mais tout aussi excellent.

Cette compil est un voyage tantôt délicieux tantôt douloureux entre le passé décomposé et l’avenir à refaire, la nostalgie rêvée et la réalité pure et dure, une symphonie des sentiments, un hymne à la vie malgré tout. Daho peut être fier du travail accompli, il ne pouvait espérer plus bel hommage.

Frédéric Gerchambeau

http://dahofficial.com/

Hommage Electronique-Pop à Etienne Daho
Pistes Noires
2015
Boredom

2 commentaires

  • Lucas Biela

    Merci Frédéric. Moi aussi, je suis un grand fan d’électro-pop, Fad Gadget et Depeche Mode en tête du cortège. Le seul groupe qui me parle dans la liste, c’est Opéra Multi Steel (bien connu des « gothiques ») et qui ici semble être le plus proche sur le plan musical de l’univers de Daho. Parmi la myriade de groupes électro-pop, je te recommande Second Deluxe (écoute le morceau « i’m leaving » tu vas être scotché).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *