PascalsGuitar

PascalsGuitar
Pascal Bouquillard
Auto-production
2012 - 2020
Pascal Bouquillard

PascalsGuitar

PascalsGuitar1

Qui a dit qu’on n’était jamais mieux servi que par soi-même ? Moi je le dis en tout cas et j’ai bien l’intention de mettre en pratique ce merveilleux adage en vous parlant d’une chaîne YouTube qui m’est chère : PascalGuitar, la mienne ! Ben oui, personne ne semble vouloir en parler alors il faut bien que quelqu’un s’y colle parce que, quand même, y’a du boulot ! Alors bien sûr, oui, c’est vrai, y’a pas d’autotune sur la voix (et pas toujours non plus sur la guitare, mon dieu quel distrait !) mais quand même, l’intention est noble : réduire à une voix et un instrument les morceaux de tes progueux préférés : Genesis, Pink Floyd, Steve Hackett, Anthony Phillips, Emerson Lake and Palmer, Steve Howe et Saens pour n‘en citer que la plupart. Rien que pour le plaisir de me voir galérer à jouer l’intégralité de « Supper’s Ready » (les longs soli de Banks en moins qui étaient vraiment impossible à siffler…) ça vaut le poids en cacahuète que ça t’en coutera. Cette entreprise monumentale (n’ayons pas peur des mots) a occupé près de trois mois de mon temps et a suscité plus d’une colère « toute rouge » de ton serviteur quand il finissait par se planter lamentablement à la 17ème minute de cet épique chef-d’œuvre. Et puis si tu as le courage d’en regarder plusieurs, tu auras le bonheur candide de voir mon complice, Victor Mardikian, grandir au fil des enregistrements et la curiosité malsaine de me voir vieillir à petit feu.

PascalsGuitar2

Et oui, parce que ça fait déjà huit ans que je crapahute incognito chez ces voleurs de Google qui foutent des pubs sur mes vidéos alors que je n’ai rien demandé, sans me filer un kopeck évidemment et sans que je ne puisse rien faire pour les en empêcher. Au-delà de tous ces petits plaisirs sans addiction, le but premier de cette chaîne est principalement pédagogique (que celui qui a dit « à ascendant narcissique » sorte !) et la caméra est essentiellement fixée sur les doigts, afin de te permettre, si en plus d’être lecteur assidu, tu es musicien (et vachement patient) de voir où Victor et moi posons nos petites mimines respectivement sur le piano et sur la guitare afin d’éventuellement reproduire chez toi, ce que nous faisons chez nous. En ces temps de Covid19, tout cela me paraît on ne peut plus « social distancing friendly ». Tu pourras donc te déchaîner sur les commentaires des morceaux afin de me démontrer par A+B qu’il n est pas correct de faire la chronique de son propre travail et qu’une telle attitude fait la preuve d’un indéniable déséquilibre mental, ce que ma femme, psychiatre de son état, ne contredira pas (la bougresse !). Voici donc ci-dessous quelques-uns des morceaux « couverts » :

Genesis : « Lamia », « Mad Mad Moon », « Time Table », « Supper’s Ready », « Cinema Show », « Inside And Out », « Back In New York City », « Blood On The Rooftops »,

Anthony Phillips : « Last Goodbyes », « Now What », « Which Way The Wind Blows », « Fields Of Eternity »,

Steve Hackett : « Hoping Love Will Last », « Kim », « Lost In Cordoba », « Racing In A ».

PascalsGuitar3

  • Des projets ?
  • Oh mais c’est vraiment gentil de me poser la question ! Eh bien, oui, en effet. Je compte bien finir…un jour, la version acoustique de « Fool’s Overture » de Supertramp, « I Talk To The Wind » et « Cadence And Cascade » de King Crimson et « Ripples » de Genesis ; un beau programme, non ? A moins bien sûr, que ces enflures de labels ne fassent fermer la chaîne pour de nocives raisons de droits d’auteur mais ça, c’est une autre histoire dont je serais ravi de t’entretenir une autre fois.

http://YouTube.com/user/pascalsguitar/videos

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.