OMOH – Hours Of Sunshine

OMOH – Hours Of Sunshine

Le nom de OMOH ne vous est peut-être pas inconnu si vous lisez ces pages attentivement ! Le duo, formé de Clément Agapitos et de Baptiste Homo, a donné à Julien Doré 3 de ses meilleurs titres sur « Løve », propulsant le disque vers de hautes sphères musicales. Mais le lien entre eux remontent à loin. Baptiste est l’ancien batteur des Dig Up Elvis, le premier groupe de Julien Doré, et Clément a été l’ingé son des concerts des Waterlillies, l’autre combo formé précédemment par Baptiste. Se découvrant des complémentarités soniques, ils travaillent assez vite ensemble. Le résultat est ce magnifique EP, « Hours Of Sunshine », qui ravira tous les fans d’electro et de coldwave. Le genre se revigore, et avec OMOH, se mélangent aussi des aspects post-rock qui ajoute à l’ensemble une contradiction jouissive : une mélancolie glacée lumineuse. Comme sur « Hours Of Sunshine », dont l’ouverture annonce toute la grandeur lyrique que le duo veut atteindre, écho à « Viborg » pour Julien Doré, et tout simplement magnifique. Une production cristalline, la belle voix de Marie-Flore, des claviers brillants et un solo de guitare inspiré, ce titre possède en lui tous les espoirs que l’on fonde en OMOH. Certains aspects dansants apparaissent aussi, sur « Baikal Amour », qu’adoreraient certainement les Pet Shop Boys avec des claviers Giorgio Moroder, ou « Noire », pop dansante aux échos 80’s. « Interlude Blanche » est peut-être un peu en-dessous, avec un son un poil trop rétro il faut bien l’avouer. « U & I », solennel, retrouve une enveloppe musicale glacée et intense. Une réussite. OMOH a un son particulier et reconnaissable, une identité, et ce dès leur premier EP. Plutôt impressionnant. Alors on pense à toutes les gloires des années 80, mais qu’importe, les influences sont transcendées et le résultat transporte. C’est franchement bon et réjouissant. On attend le premier album avec impatience.

Fred Natuzzi (8/10)

http://omoh.bandcamp.com/

Hours Of Sunshine
OMOH
2013
Autoproduction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *