Neutral Lies – Cryptex

Neutral lies band BDMmodel

Neutral Lies, duo lillois, est l’un des fleurons du label marseillais Boredom Product, qui s’est dédié entièrement et avec un grand discernement à la scène Electro-Pop française. Autant dire, donc, que Neutral Lies, composé de Jean François Dean (synthés, programmation et chœurs) et de Nicolas Delbarre (chant, synthés et programmation), c’est du très lourd dans son domaine. Une première preuve en avait été donnée avec « A Deceptive Calm », leur premier album sorti en 2010. Ce superbe opus, au style à la fois subtil, riche et bien trempé, avait permis de découvrir dans leurs œuvres ces fils spirituels de Kraftwerk, de Depeche Mode et de Nitzer Ebb. Et pour un premier album, c’était en fait déjà un sacré coup de maîtres. Il aura fallu trois ans et donc 2013 pour pouvoir goûter au plaisir d’un deuxième album de Neutral Lies, dénommé « Cryptex ». Ce fut une éblouissante confirmation du talent énorme de ce duo de vrais amis d’enfance. Mais pas seulement, un approfondissement aussi, une diversification et même un plus grand appétit pour la prise de risque.

De fait, là où « A Deceptive Calm » charmait par son sens très affirmé des mélodies intelligentes et addictives, « Cryptex » y ajoutait un son plus complexe et charnu, des rythmes plus lourds et tranchants et une volonté exaucée de tout tirer vers le haut, y compris la qualité du chant, qui atteint ici des sommets dans son genre. Soyons juste, un troisième homme a également largement contribué à pousser Neutral Lies vers son meilleur niveau. Il s’agit de Member U-0176, la colonne vertébrale de Boredom Product et plus encore artisan passionné, patient, expert et exigeant du son électronique et des mixages les mieux équilibrés qui soient. C’est donc en vérité ce trio-là, de très haut vol, qui a bâti avec beaucoup d’envie de bien faire, de science et de travail les deux albums de Neutral Lies.

Neutral lies band

C’est dans leurs vidéos et en concert que le duo Jean François Dean/Nicolas Delbarre démontre qu’il sait aller bien au-delà de sa discographie, pour nous plonger dans un univers très personnel, à la fois froidement urbain et technologique, cependant forcément humain et quelque part délicieusement énigmatique. Il est vraiment dommage que l’Electro-Pop, pourtant tout à fait ancré dans son époque, n’ait pas la reconnaissance qu’il mérite en France. Sinon Neutral Lies aurait l’écho et le succès que réclame l’art consommé de ce duo à tailler de leurs voix et de leurs synthés des chants électroniques aussi élaborés qu’envoûtants.

Leurs deux albums sont d’ailleurs à louer pour leurs grandes qualités communes mais aussi pour leurs atmosphères étonnamment complémentaires. Nul doute que le prochain opus de Neutral Lies sera encore meilleur que les précédents. Alors soyez attentifs à ce groupe surdoué, très bosseur et en constante progression.

Frédéric Gerchambeau

http://www.neutrallies.online.fr/

Cryptex
Neutral Lies
2013
Boredom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *