Neal Morse – Worship Sessions Volume 1 & 2 (+ interview)

Neal Morse – Lead me lord/Worship Sessions Volume 1 (Latter Rain Records 2005)

NealWS1.jpg

Neal Morse partage ici avec ce nouvel album ses chansons inspirées de passages de la bible (psaumes ou évangiles), ou de sa propre expérience, comme il l’avait fait dans « Testimony ». « God Won’t Give Up », qui ouvre l’album, raconte comme Neal s’est raccroché à Dieu, « Because He Loved Me » est un témoignage de reconnaissance à l’égard de Dieu, « Taste And See » est une invitation à rechercher Dieu pour ne plus être seul. Neal s’est entouré de musiciens partageant évidemment sa foi, proches de lui et de l’église où il se rend régulièrement, même s’il tient tout seul la guitare, la basse, le piano, l’orgue et les percussions ! Aussi, deux belles voix féminines se joignent à lui deux chansons : Deann Mouser et Jessica Mears apportent de beaux moments de grâce sur « Lead Me Lord » et « Have Your Way ». Même ses enfants, Jayda et Will, participent au CD dans les chœurs de « Lead Me Lord » !

Les morceaux, tenant à la fois de la pop, de la country et du gospel, sont pour la plupart entraînants et accrocheurs, d’autres sont dans un tempo plus lent, mais toujours chaleureux, mélodiques et positifs. C’est la caractéristique principale du Neal Morse post Spock’s Beard, tous ses textes sont positifs, avec un schéma classique, tout cequi vient du bas s’élève vers le haut, vers la lumière, vers Dieu quoi. On ne peut pas lui reprocher ces textes chrétiens, car c’est fondamentalement ce qu’il est devenu. On s’en rend bien compte lors des (courtes) prières intégrées à certains morceaux. 6 titres sont signés Neal Morse (les thèmes des paroles sont proches de « Testimony » et « One » car écrits aux mêmes périodes, « Further » aurait même pu figurer sur les morceaux bonus de « One » !)

Les 4 autres sont des reprises, dont un medley de près de 12 minutes ! On ne se refait pas ! Le CD est disponible uniquement sur www.radiantrecords.com, non pas à la vente, mais suivant votre bon vouloir ; en effet, seule cette participation est demandée pour l’acquisition du disque. Il y a quand même un prix de référence souhaité : 10 dollars. Ce n’est vraiment pas cher pour ce « Lead Me Lord (Worship Sessions Volume 1) » qui vaut vraiment le coup. Si vous avez aimé les premiers albums solo de Neal Morse (« Neal Morse » en 1999 et « It’s Not To Late » en 2001) ainsi que les bonus de « One », procurez vous celui-ci ! Croyant ou non, peu importe, c’est de la belle musique.

Fred Natuzzi (8/10)

 

Neal Morse – Send The Fire/Worship Sessions Volume 2 (Latter Rain Records 2006)

NealWS2.jpeg

En l’espace d’un an, Neal Morse aura publié 3 albums CCM (Contemporary Christian Music) ; « Lead me Lord », plutôt réussi, « God Won’t Give Up », album composé avant son depart de Spock’s Beard, inégal mais qui comporte quelques beaux moments, et ce « Send The Fire », assez raté. Il faut savoir que Neal n’avait que 5 chansons de prêtes lorsqu’il est entré en studio, et qu’il a donc composé les 7 autres lors de la session d’enregistrement. Le résultat : certains morceaux sont composés au kilomètre, sans une once d’originalité, comme « Send The Fire », « I Worship You With My Life » ou « God Of Glory », presque inécoutables, d’autres sont plats, lents et on s’endort très vite : « He’s Able », « Reach », « Hide Thou me » sont de ceux-ci. Cependant, l’autre moitié de l’album s’écoute avec plaisir même si l’on peut déplorer un gros manque de variété et de dynamisme. Seul « There Is Life » réveille l’auditeur : une chanson pop qui aurait pu figurer sur un des premiers albums solo de Neal. « I Give All », « Cloudburst » et son solo de saxophone, et « You Are Needed In This House » sont de jolies chansons calmes. Neal assure la basse, les guitares et les claviers comme à son habitude. Espérons que les prochains albums seront plus inspirés car ici, Neal Morse déçoit, surtout si l’on connaît ses autres albums CCM, plein d’entrain, de lyrisme, et de feeling.

Fred Natuzzi (5/10)

Site web : http://www.nealmorse.com/

 


 

Interview Neal Morse
Propos reccueillis en mai 2005 par Fred Natuzzi

Neal Morse a bien voulu répondre à quelques questions à propos de son nouveau CD « The Worship Sessions volume 1 » et de son implication religieuse. Neal répond, comme à son habitude, avec honnêteté et humour.

Neal-Morse.jpg

Quand ces chansons ont-elles été écrites ?

Elles l’ont été à différentes périodes. La première chanson, « God Won’t Give Up », a été composée il y a environ 8 ans, alors que « Taste And See » ne l’a été que quelques semaines avant les sessions d’enregistrement. Tout le reste a été écrit entre temps. Et il y a aussi des chansons que je n’ai pas écrites mais qui ont touché mon cœur. Ces morceaux ne sont pas des chutes d’album; ce sont des chansons à thème religieux qui ne trouvaient leur place qu’à l’église.

Comment as-tu choisi les morceaux que tu n’as pas écrits ? Les chantais-tu à l’église ?

Oui, quelques-unes d’entre elles. Une des chansons, « I Bless Your Name », je ne l’avais entendue que quelques jours avant de l’avoir enregistrée ! Un jeune homme de mon église m’avait montré cette chanson car il voulait la chanter. En fait, je la lui ai juste…piquée (rire)

Qu’en est-il de l’autre album chrétien que tu avais enregistré à l’époque de « Snow” ? Vas-tu le sortir un jour ?

Oui, c’est toujours dans mes projets.

Jessica Mears est une très bonne chanteuse ! Qui est-elle ? Qui sont les autres musiciens qui t’accompagnent ?

Jessica est la femme de mon cousin et appartient aussi à mon église. Elle travaille également pour Radiant. Les autres musiciens sont tous des amis de mon église.

Les paroles des chansons sont proches de ta propre expérience. Cependant, chaque morceau fait référence à un chapitre de la Bible. Alors, t’es-tu inspiré de la Bible ou bien c’est ton expérience qui a été la plus influente ?

Hum, pour les chansons je les ai écrites avec mon coeur. Pour beaucoup d’entre elles, j’étudiais un passage de la Bible ou alors je réfléchissais à une idée, et tout cela refaisait surface dans une chanson. La plupart du temps, j’écris avec mon cœur et ensuite je retrouve les versets de la Bible qui correspondent aux chansons.

La joie, la légèreté du coeur, l’épanouissement de soi sont les thèmes majeurs. Mais il y aussi le sacrifice : sans sacrifice, point de réalisation de soi ?

Wow, mon vieux, ça c’est une question difficile ! Je sais que sans Dieu dans nos vies, il n’y a pas d’épanouissement possible. Je crois que c’est pour cela que l’on est là : devenir son ami. Et pour arriver à cela, il faut sacrifier sa propre volonté à la sienne. Donc, dans ce sens, la réponse est oui.

Dans « Come Let Him Love You”, tu parles d’ « amour sans commune mesure”. Comment s’est manifesté l’esprit divin en toi alors que tu recherchais Jésus ?

Il est très difficile de te répondre avec des mots. Dans cette chanson, je parle de recevoir le cadeau du Saint Esprit. C’est à propos d’ Isaiah 55…. « Venez vers l’eau, venez et recevez ». Ce que je ressentais, c’était comme si quelqu’un me grattait à un endroit que je ne pouvais atteindre ou comme si j’étais électrifié par quelque chose que je ne pouvais voir. C’est très difficile à décrire. Mais je sais que je suis passé à ce moment-là dans un autre monde et je me suis soudain entendu parler un autre langage.

Pourquoi as-tu demandé une donation pour ce CD plutôt que de le vendre d’une façon commune ?

Je voulais que ce soit un cadeau. Je sentais que le Seigneur serait content que les gens le reçoivent de cette façon. Je trouve que quelque chose de spécial arrive quand tu laisses Dieu faire les choses à Sa façon; il rassemble le cœur des gens. Tu leur donnes un cadeau et ils t’en donnent un à leur tour et cela crée l’Amour.

Sur ton site, les gens peuvent s’abonner pour recevoir un nouveau CD ou DVD ou une lettre d’information tous les mois. Quel a été le point de départ de cette idée ? Pourquoi n’as-tu pas plutôt choisi de demander aux gens une donation ?

J’ai eu cette idée alors que je parlais à un ami qui travaillait sur un site web qui proposait un abonnement mensuel. Je me suis dit que ce serait une bonne idée. Alors que je priais en y pensant, j’ai senti que le Seigneur était d’accord et que c’était une bonne chose. J’ai beaucoup de matériel que les gens pourraient apprécier mais ce matériel ne correspondrait pas pour une sortie officielle.

Penses-tu sortir un CD ou un DVD de ta tournée solo dans les églises européennes ?
Quelles sont les principales différences spirituelles entre une tournée solo et une tournée avec un groupe complet ?

Oui, je sortirai quelque chose. La dernière tournée solo était complètement différente car c’était le Saint Esprit qui me guidait. Et être seul me permettait de jouer ce que je voulais, quand je le voulais tandis qu’avec un groupe, il fallait respecter une set-list. Je me sentais un peu plus libre spirituellement tout seul, mais c’est tout aussi puissant d’avoir un groupe qui prie avec toi. Les deux sont bien !

Y a-t-il des chansons que tu ne peux plus chanter ? Et pourquoi ?

Il y a des chansons assez vieilles que je ne sens plus. Je peux les chanter, mais je n’aime plus trop le faire.

Quel est le morceau écrit alors que tu étais encore dans Spock’s Beard le plus significatif pour toi ?

Oh je ne sais pas. C’est celui qui écoute qui interprète le sens d’une chanson. Mais bon je pense pour ma part que c’est « Wind At My Back ».

As-tu déjà des idées ou des chansons pour un « Worship Sessions volume 2 » ?

Je ne sais pas encore. Je te le ferai savoir…

Je sais que tu as un projet secret ! Pourrais-tu en dire un peu plus sur ceux qui vont y participer, le genre de musique, ou est-ce encore trop secret ?

Nous commençons le travail la semaine prochaine avec une grande impatience. Des gens sont en train de prendre l’avion … des coups de fil sont en train d’être passés … les noms ne sont pas donnés afin de protéger les innocents ! (rire) Mais je te dirais quand même ceci : ce sera un album prog !

Neal-Morse-live.jpg

http://www.nealmorse.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *