Moha! – Norwegianism

Moha! – Norwegianism

La Norvège ne fait pas les choses à moitié. Quand il est question d’ambient-music, on peut compter sur Biosphere ou Deathprod. Pour le jazz d’avant-garde, on a Supersilent et bien d’autres. Pour le jazz… barré, on a Ultralyd, et dans le barré complet… on a… Moha!. Ne vous fiez pas à la pochette rose bonbon, « Norwegianism » c’est 25 minutes d’improvisation en roue libre par deux membres d’Ultralyd (« Daily Four » et sa guitare). Et attention, c’est parti. Bouton [Rec] Touche à ces boites à rythmes. Cheap ou pas cheap ? On s’en fout. Guitare préparées. Grince. Effets analogiques. Sature. Batterie. Furibarde. Syncopée. Free-Rock. « Jolly Two ». Chaos. Ce silence… C’est encore meilleur. Aigu. Piquant. Mordant. Electronique. Court… Cours ! Urgence. Ou pas… « Entry One. Entry Two ». Titille. Doucement. Sûrement. Forcément ! Rock ? Noise ? Déflagration. Rythmique. Fantômas ? Esprit. John Zorn écartellé par le froid. Prends le temps. Laisse courir. « Jolly Six ». Francois Bayle qui s’invite. Chut… « Jolly One ». Tintement. Sifflement. Echo. Montée. Larsen. Tonal. Godzilla remonte. Angoisse. « Ibiza One ». Casses-toi !! Prends ! « Two ». Bouton [Rec] Voilà, c’est fini, « Norwegianism » s’écoutera en fonction de son humeur, de ses envies, de ses goûts. Cela va du très court (30 secondes) au plus conséquent (plus de 6 minutes). C’est libre et ça se pait le luxe d’être superbement produit, d’être foutraque et cacophonique sans l’être, attachant sans l’être, curieux, jouissif, épuisant.

Jérémy Urbain (7/10, pendant l’écoute, aujourd’hui)

http://www.n-collective.com/files/moha2.html

Norwegianism
Moha!
2007
Rune Grammofon

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *