Miles Davis – In A Silent Way

Miles Davis – In A Silent Way

Miles Davis, c’est une histoire d’amour. Celle d’un homme avec son instrument, d’un homme avec sa vie, ses désillusions, ses femmes, ses fans, ses musiciens, ses détracteurs, sa drogue, sa musique, son âme… Miles a été en quête perpétuelle, son trajet a été une course avec la création et le temps. « In A Silent Way » est un point de passage, un cap que Miles approcha, rattrapa et dépassa. Le début de sa période électrique, la meilleure pour une cohorte de gens, est avant tout une histoire d’ambiance et de climat. Et ça tombe à point nommé avec l’album le plus textural du maître (oui, je dis maître). « In A Silent Way » est une ode emplie de volupté, où chaque spore de peau respire d’une sensualité presque érotique. Une indolence où chaque note résonne à la fois comme le premier et dernier souffle. Une justesse de ton et de sensibilité pour un album avant tout intimiste. Je pourrais écouter ce disque en boucle, des journées entières, en me frottant les chaussettes, tant il est simple et malgré tout si direct avec celui qui l’écoute. Miles lance une accroche, dialogue discret qui se répond, ou pas, mais, surtout, il construit à l’épure, son tracé est clair comme une ligne droite d’autoroute, bien éclairée, sans voitures ni camions. Ses arrangements sont évidents, sa progression fluide et nette comme une toile abstraite de Motherwell. Plus que tout, Miles tisse ses sons comme un agencements de lignes peintes à l’encre de chine. Ainsi commence, ainsi se termine « In A Silent Way ». Un disque à la frontière de la matérialité, se ressentant telle une vapeur d’eau se désagrégeant dans l’air « ambient ». Pour cette texture cotonneuse et son atmosphère, un certain Brian Eno clamera son amour immodéré pour ce disque. Et rien que pour ces minutes suspendues dans l’espace, et pour tout dire sublimes, Miles Davis touche à ce que peu ont réussi à effleurer…

Jérémy Urbain (9/10)

http://www.milesdavis.com/us/home

 

In A Silent Way
Miles Davis
1969
Colombia Records

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *