Marillion – Sounds That Can’t Be Made Special Edition

MarillionSTCBMse

Signalons à l’attention des fans du gang d’Aylesbury la publication, dans le plus total anonymat, d’une édition digipack double CD de « Sounds That Can’t Be Made ». Là où le premier volume reprend l’intégralité de ce magnum opus sorti à peine l’an dernier, la deuxième rondelle ne risque pas de trouer la vôtre car elle n’offre que le minimum syndical. On y a droit en effet à trois versions live semi-acoustiques, interprétées cette année 2013 par le duo Hogarth/Rothery dans les studios de RTL2, soit « Wrapped Up In Time » (sympathique), « Power » (magnifique) et « Pour My Love » (bof, rebof et dix de der). S’y ajoutent une démo assez quelconque de « Lucky Man » et des interprétations scéniques pas franchement transcendantes de « Sounds That Can’t Be Made » et « Invisible Ink » issues de la dernière convention du groupe. A force de sortir à tour de bras des produits pas forcément toujours géniaux (Ukases de la maison de disque ? Stratégie marketing à la mords-moi le nœud de leur management ? Besoin incessant de pognon pour faire tourner l’entreprise à plein temps qu’est devenue Racket Records ?), Marillion risque de se couper d’une partie de ses aficionados. Il suffit de faire un tour sur les forums de ses fans club européens pour s’en convaincre. A l’arrivée des courses, « Sounds That Can’t Be Made » (version d’origine) reste un chef d’œuvre absolu, mais sa réédition précipitée par ear music (au prix d’achat moyen assez abusif de 17 €) ne présente un intérêt majeur que pour les inconditionnels de la formation. Qu’on se le dise !

Bertrand Pourcheron
(l’album : 10/10)
(les bonus : 7/10)

http://www.marillion.com/

Sounds That Can’t Be Made Special Edition
Marillion
2013
Ear Music

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *