LogoS – L’Enigma Delle Vita

LogoS – L’Enigma Delle Vita

Ayant démarré sa carrière en 1996 comme cover band de Le Orme, LogoS est à la tête, à ce jour, d’un capital de trois albums. Après un premier opus éponyme en 1999 puis le prometteur « Asrava » en 2001, le groupe frappe aujourd’hui un grand coup avec « L’Enigma Delle Vita ». Suite à de très nombreux changements de line-up au fil des années, le combo se compose aujourd’hui de Luca Zerman (claviers), Claudio Antolini (claviers), Massimo Maoli (guitare) et Fabio Gaspari (batterie) et est renforcé par un bassiste et un violoniste invités. Autant l’annoncer d’emblée : « L’Enigma Delle Vita » est un disque efficace et bougrement convaincant. Ses onze pièces majoritairement instrumentales se situent dans la partie la plus inspirée du rock progressif italien, celle qui se laisse aller à des élans symphoniques raffinés. Au fil des morceaux, on songe donc à PFM (« Venivo Da Un Lungo Sonno » et son violon aux bien séduisantes arabesques), à Le Orme (le très beau « In Fuga », aux synthétiseurs majestueux) mais aussi au meilleur Eloy (le final du définitivement incontournable « Venivo Da Un Lungo Sonno », aux parties de six-cordes magistrales). Plus étonnant, la formation évoque également, sur un titre comme « N.A.S », le mariage du rock dépressif des suédois d’Anekdoten avec le psychédélisme barré de Sensation’s Fix. La force du groupe, outre sa solidité et son sens mélodique très affuté, vient de la qualité de ses mélodies, nullement convenues et souvent fort belles (la bouleversante pièce au piano classique « In Quale Luogo Si Fermo’ Il Mio Tempo » ou les labyrinthiques « In Principio » et « Pioggia In Campagna », digne des fastes du Banco de « Come In Un’ultima Cena »). Voilà donc une production agréable et de qualité que les amateurs du genre apprécieront sans grande réserve.

Bertrand Pourcheron (8/10)

http://www.logosprog.it/

L’Enigma Delle Vita
LogoS
2014
Andromeda Relix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *