Les Terres De Prikosnovénie – La Nuit Des Fées

La-nuit-des-fees

C’est le 29 septembre 2007 à Clisson, petite commune chargée d’histoire en Loire Atlantique, que s’est déroulée la première édition du festival « La Nuit des Fées », organisé à l’initiative du passionné (et passionnant) label Prikosnovénie. Cet évènement culturel original réunissait, dans les cadres idylliques de grandes halles médiévales et d’une ancienne chapelle du XIIe siècle, quelques-unes parmi les plus belles voix de son catalogue, spécialisé dans les musiques dites imaginaires et féeriques. A l’issu de ce festival d’un genre nouveau, le label a eu l’heureuse idée d’en éditer un copieux témoignage numérique, sous la forme d’un coffret CD mêlant titres inédits et compositions croisées, agrémenté d’un carnet de voyage de 24 pages magnifiquement illustré. On retrouve, dans ce beau livret, toute une galerie de personnages féeriques rencontrés sur les terres légendaires de Prikosnovénie, et dont chaque feuillet nous dévoile un portrait, un secret, une anecdote historique ou géographique… Pour l’auditeur-lecteur, le coffret est ainsi conçu tel un guide de voyage vers des contrées magiques, sur la terre des fées, des elfes et autres créatures imaginaires, afin d’y découvrir ses pays, ses habitants, ses traditions et, bien sûr, ses musiques.

La première partie de l’album regroupe 10 titres inédits spécialement réalisés pour les besoins du coffret et par les artistes (ou proches) du label. Ceux là nous proposent ainsi, à travers une collection faite de ballades aux mélodies douces et sensuelles entrecoupées de morceaux plus dynamiques et incantatoires, un généreux et talentueux cocktail d’influences celtiques, nordiques, médiévales, mais aussi orientales, slaves et balkaniques. Parmi les incontournables, on ne manquera pas de citer la jeune chanteuse et harpiste bretonne Cécile Corbel, qui inaugure le voyage avec sa voix si délicate et fragile (une authentique voix de fée, en somme !). La formation hongroise The Moon & The Nightspirit éveillera aussi tout particulièrement l’attention avec sa musique métissée, exotique et teintée de pulsations chamaniques, à classer quelque part entre Mari Boine et le Dead Can Dance époque « Spirit Chaser ». D’autres artistes créent également la surprise, telle que la tzigane Djaima dont le chant mystérieux et profond dialogue ici avec la guitare acoustique et les tablas indiens, où encore l’australienne Louisa John-Krol dont l’univers éthéré n’est pas sans rappeler l’incontournable Kate Bush. Mention spéciale pour finir aux brestois de Mediavolo, qui nous offrent un titre particulièrement savoureux, et qui tranche assez radicalement avec leur style musical habituel, fortement influencé par le Cocteau Twins des années 80 et autres artistes du célèbre label indépendant 4AD.

Si « La Nuit Des Fées » reste globalement une réussite, tout le contenu de l’oeuvre ne se hisse malheureusement pas la hauteur de ces nouvelles plages musicales crées par formations précitées. On croisera en effet ici et là durant le voyage, quelques rares titres un poil mièvres, faciles, sans réelle saveur (le très kitsch « The Candle And Snow » de la pourtant douée moscovite Caprice) ou d’autres enfin qui ne décollent jamais, tel que le frustrant « Fowend » de Karin Höghielm, qui nous a habitué à bien meilleur. Fort heureusement, l’album conserve une très belle homogénéité qualitative dans sa seconde partie, enregistrée en diverses formules à l’issue du Festival dans le studio du label, et avec le concours d’Ashram, Mediavolo, Pinknruby et Corde oblique. Six compositions plus magnifiques les unes que les autres ont émergé de ces fructueuses « Fairy Sessions », et celles-ci viennent conclure notre voyage au pays des fées dans un ambiance magique (cela va de soit !) et on ne peut plus onirique. Avis aux amateurs de contes et légendes en quête de nouvelles sensations musicales, une douce épopée vous attend sur les terres de Prikosnovénie.

Philipppe Vallin (7/10)

http://www.prikosnovenie.com/

La Nuit Des Fées
Les Terres De Prikosnovénie
2007
Prikosnovénie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *