La Minute Grind N°13 : Insect Warfare : World Extermination

Insect Warfare World Extermination

Doudididada Douuuu di di dada
C’est le grind
C’est le core
C’est la minute GRINDCORE
Doudididada Douuuu di di dada poum pouf

Du culte, du culte, du culte, et encore du culte ! Insect Warfare, le prototype, un seul (véritable) album au milieu d’un nombre incalculable de splits, compiles, concerts et puis, pam, pouf, plus rien, fini, nada, baissé de rideau. Et qu’est-ce qui nous reste, me demande-t-on dans un coin dans mon oreille soyeuse ? (c’est à cause des poils). Il reste ce putain d’album. Tellement puissant qu’il péterait des crânes à la petite cuillère. 20 titres, 22 minutes. En voilà un disque qui résume bien ce qu’est La Minute Grind ! Rien de révolutionnaire (Pffiooouuuu, pourquoi ?), mais une oeuvre exigeante, méchante, bestiale, un p’tit groove par-ci, un p’tit blast partout, des vocaux (forcément) inhumains, et le tour est joué. On y revient, et après, le monde est mieux, tellement mieux sans ce qui nous le pourri : le fascisme, le racisme, la connerie, l’hyper conso, l’inculture. Allez, une quelconque divinité va bien finir par foutre le dawa là-dedans. Mais pas la peine quelque-part, le grind est là pour ça ! Je vais me remettre à la poésie tiens…

Doudididada Douuuu di di dada
C’est le grind
C’est le core
C’était la minute GRINDCORE
Doudididada Douuuu di di dada poum pouf

Et n’oubliez pas… Grindcore Is Love !

Jérémy Urbain (j’ai encore oublié la notation débile/10)

http://insectwarfare.blogspot.fr/

World Extermination
Insect Warfare
2007
625 Thrashcore/Regurgitated Semen Records

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *