La Minute Grind N°17 : Infest – The Next Will Be Yours

Infest – The Next Will Be Yours
Doudididada Douuuu di di dada
C’est le grind
C’est le core
C’est la minute GRINDCORE
Doudididada Douuuu di di dada poum pouf

Alors, là, c’est la claque. 24 petites minutes, ni plus, ni moins. Le temps de trajet d’un missile de croisière. Mais c’est pendant le voyage qu’il fait du dégât. De toute façon, il n’y a plus rien après. Ceci est le troisième opus du groupe du pays Basque, découvert jadis en concert (putain de set !), et sur le dernier rejeton, c’est la même pêche, cette incroyable énergie qui défouraille. Production au poil, opiniâtreté punk intense qui démange les ongles. Ce n’est pas dénué d’humour (« J’me coupe les couilles », « L.S.D For Walt Disney ») et ça va direct à l’essentiel. Touche française ? Ça peut aussi varier, alourdir le tempo vers un sludge grassouillet (« Doom Suicide »), laisser respirer des riffs quasi thrash. Tout ça pour mieux t’asphyxier mon ami(e) ! Franchement, je n’avais pas entendu et ressenti ça depuis Discordance Axis, et ce n’est pas rien quand j’écris un truc pareil. L’impression d’être avec le groupe (surtout qu’ils sont adorables), de participer au mosh-pit dans une bonne humeur festive, contagieuse et communicative. Le type d’album qui fout la banane aux lèvres. Grindcore = énergie libératrice. Simple, non ? Grindcore Devastation Sound System !

Doudididada Douuuu di di dada
C’est le grind
C’est le core
C’était la minute GRINDCORE
Doudididada Douuuu di di dada poum pouf

Et n’oubliez pas… Grindcore Is Love !

Jérémy Urbain (claquasse !!/10)

http://infest.grindcore.free.fr/

 

The Next Will Be Yours
Infest
2013
Everydayhate

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *