Katerine – Le Film

Katerine – Le Film

Katerine Le Film

Philippe Katerine reste une énigme. Son univers naïf, dadaïste et décalé fera toujours fuir la frange la moins ouverte du public amateur de chanson française. Il est vrai que même les artistes les plus barrés comme Sanseverino, Arno, Dick Annegarn ou Christian Décamps (Ange) n’auront fait que frôler la frontière ténue entre art brut et folie. Les chansons du (presque) quinquagénaire ont, par contre, depuis longtemps, établi leur camp retranché dans cette zone de non-droit où tout est permis, surtout ce que l’on n’attend pas. Ainsi, la carrière du musicien – déjà onze albums au compteur – fait figure d’OVNI dans la production discographique francophone. Il n’y a qu’à penser à ces créations magnifiques et étonnantes que restent « Mon Meilleur Ami Est Un Chien » ou le mythique « Poulet N° 728 120 », incroyables vignettes, tellement réalistes qu’elles en deviennent de facto fantastiques, sur l’album Les Créatures, sorti au mitan des années quatre-vingt-dix. Les textes et le style du proto-poète ont souvent de quoi effrayer l’auditeur adepte de musique mainstream. L’œuvre fait ainsi figure d’antidote bienvenu aux mondes cliniques et stériles déployés par la frange principale des variétés françaises.

Katerine Le Film Band1

Musicalement, le musicien a également emprunté plusieurs chemins. De l’easy listening teinté de bossa nova de ses débuts à la disco débridée des années satellites du tube « Louxor J’Adore », en passant par les arrangements Gainsbourg en diable du magnifique album éponyme de l’an 2000, la discographie faussement hétéroclite de ce Candide des temps modernes pose pourtant une œuvre affirmée et faussement dilettante où le burlesque ne masque jamais la mélancolie, le signe des grands.

Katerine Le Film Band2

Le Film propose un retour à une simplicité désarmante. Un piano malhabile et une contrebasse suffisent au décor sonore de cette superbe galette qui plaira aux enfants et aux adultes qui sont d’accord de le rester. Seize petites pistes de toute beauté que vos oreilles vont adorer. Ne laissez cependant pas votre intellect analyser ces modestes travaux, sans quoi vous risqueriez de passer à côté des vérités désarmantes, assénées avec un aplomb immature, tout au long de cette aventure philosophique que n’aurait pas reniée Socrate (« Compliqué », « Les Objets » « Moment Parfait » ou « 3 Ans »). Les petits clips artisanaux créés pour illustrer ces chansonnettes, présentées sur le site de l’artiste,  valent leur pesant de papillotes. Avec ce dernier chef-d’œuvre, Katerine se positionne dans un créneau qu’il vient d’inventer : la chanson enfantine pour adultes. Anne Sylvestre et Henri Dès peuvent être fiers. Gainsbourg (« Eau et Gaz À Tous Les Étages ») et Bashung (« Les Petits Enfants ») également. Avertissement : ne visionnez pas le clip en fin d’article si vous êtes encore au travail, le jugement d’autrui n’est pas encore prêt pour cette musique-là. Il en est encore à Johnny.

Christophe Gigon

https://katerine.net/

Le Film
Katerine
Wagram Music
2016

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.