Juha Kujanpää – Kivenpyörittäjä – Tales and Travels

Juha Kujanpää – Kivenpyörittäjä – Tales and Travels

Juha Kujanpää est un claviériste finlandais qui nous sert une musique instrumentale où se côtoient la spontanéité du folklore traditionnel, l’élégance de la musique classique et l’ambition du rock progressif. Les pièces sont d’une beauté incandescente, oscillant entre joie et peine. Pour se donner les moyens de son projet ambitieux, Juha s’est non seulement entouré d’un guitariste et d’un batteur talentueux, mais également de solistes chevronnés pour assurer les parties de cordes, de cuivres et d’instruments à vent. Les violons sont en effet omniprésents, tour a tour pris dans le tourbillon vertigineux d’un minimalisme glassien (« Matkamusiiki », « Arkipäivän Ylistys ») ou rongés par le remord (les deux polskas, danses scandinaves comme leur nom ne l’indique pas). Par ailleurs, notre musicien ayant le goût du risque, il n’hésite pas à faire cohabiter les mondes contemporain et classique. En effet, les cordes peuvent être aussi bien caressées que pincées, comme l’illustre si bien « Different Polska ». Et le résultat est à la hauteur de l’audace, toujours dans l’optique de susciter des émotions et loin de tout artifice tapageur.

En outre, la sauce rock est utilisée modérément pour assaisonner le plat traditionnel (ah ! Cette batterie frétillante tel un poisson qu’on relâcherait à la mer, et cette guitare aux accents épiques !). Le contemplatif « Suomenmaa » et le majestueux « Kaukametsä », quant à eux, mettent à l’honneur les instruments à vent, flûte et hautbois toutes griffes dehors. L’humour est également de la partie. Ainsi, « Arkipäivän Ylistys » et son accordéon espiègle pourrait sembler tout droit sorti de la jungle de Mr. Bungle (non, pas celle de Mike Patton, mais bien celle de Jethro Tull !).

Juha Kujanpää

Un cousin de cet accordéon, le bandonéon, prend même des accents éplorés sur la triste et néanmoins magnifique pièce de tango « Heinäkuun Yöt ». Juha reste discret derrière ses claviers, mais brille de mille feux sur l’élégie mélancolique « Islannin Vesi », où les nappes aquatiques brosseraient un très beau thème de film. Même si l’instrumentaire foisonnant est propice au jeu des solos, notre musicien enthousiaste ne mange pas de ce pain là, préférant nous enivrer avec un vin aux notes douces.

D’une délicatesse et d’une élégance infinies, les dix compositions gravées sur cet album honorent et subliment le folklore scandinave en le couvrant de parures rock et classique qui s’accordent à merveille.

Lucas Biela (9/10)

http://eclipsemusicrecordlabel.bandcamp.com/album/kivenpy-ritt-j-tales-and-travels

Tales and Travels
Juha Kujanpää/Kivenpyörittäjä
2013
Kuu Records

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *