Ingranaggi Della Valle – In Hoc Signo

Ingranaggi Della Valle – In Hoc Signo

Les groupes italiens de qualité sont actuellement aussi nombreux que les boutons d’acné qui se multipliaient sur mon angélique façade le temps de l’adolescence. Après Not A Good Sign, Camelias Garden, Unreàl City et La Coscienza Di Zeno, c’est aujourd’hui au tour des musiciens romains d’Ingranaggi Della Valle d’effectuer une entrée remarquable et remarquée dans l’arène progressive. Formé en 2010 sous l’impulsion du guitariste Flavio Gonnellini, du claviériste Mattia Liberati, du bassiste Edorado Arrigo, du batteur Shanti Colucci, du violoniste Marco Gennari et du chanteur Igero Leone, ce nouveau combo a bénéficié, lors de l’enregistrement de ce disque, des conseils avisés de Mattias Olson (le batteur d’Anglagard) et de la participation du saxophoniste fou David Jackson (ex Van Der Graaf Generator) sur le titre de clôture « Finale ». Fortement inspiré par Area, Il Balleto Di Bronzo ou le PFM de « Jet Lag », « l’Engrange De La Vallée » nous offre onze compositions épileptiques (« Mare In Tempesta », « Fuga Da Amman », etc.), où les breaks sont légion et où la virtuosité explose à chaque mesure. Soutenues par une rythmique démente, elles font la part belle aux soli échevelés d’une guitare torturée et d’un violon à la Jean-Luc Ponty alors que les claviers vintage (Hammond B3, Mellotron, Fender Rhodes, MiniMoog…) nous régalent avec leurs grandes envolées capiteuses et que les vocaux sont théâtraux à souhait. Puissants et lyriques, ces morceaux de choix font feu de tout bois et leur extrême complexité fera la joie des amateurs de King Crimson, Frank Zappa et Mahavishnu Orchestra. Bien joué les p’tits gars !

Bertrand Pourcheron (7,5/10)

http://www.ingranaggidellavalle.com

In Hoc Signo
Ingranaggi Della Valle
2013
Black Widow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *