Hommage à Mark Hollis

Mark Hollis ne parlera plus

Mark Hollis 1

Leader du groupe Talk Talk, Mark Hollis est l’antithèse de la rock star avec le virage opéré par son groupe vers le milieu des années 80. Malgré une formule qui marchait, dont des tubes qui continuent à passer régulièrement sur les ondes, il a sacrifié les sons du moment au profit d’une réflexion plus avant-gardiste sur la musique, inscrivant des œuvres qui allaient certes durer dans le temps mais qui allaient signer sa mort commerciale. Cette plongée dans les eaux underground de la musique a eu comme conséquence la rupture du contrat avec une major, mais a permis à deux joyaux minimalistes de voir le jour, Spirit Of Eden et Laughing Stock, aujourd’hui encore considérés comme des albums-phares du mouvement post-rock (même si cette étiquette est bien trop réductrice au vu des styles brassés, ces albums se rapprochant même des œuvres du label allemand ECM). Dès les débuts, Mark semblait peu à l’aise avec le mainstream. En effet, dans les clips vidéo, on voit Mark peu souriant et faisant bouger grossièrement ses lèvres pour mieux railler le « lip sync ».

Mark Hollis 2

Par ailleurs, le troisième album de Talk Talk, The Colour Of Spring, laissait déjà entrevoir une sortie progressive du mainstream avec l’introduction d’instruments plus propices à l’introspection (harmonica, mellotron, orgue…). Son entêtement à travailler des textures musicales plus ambitieuses a éloigné Mark du grand public, mais lui a permis d’asseoir son influence dans l’évolution du rock et à être admiré pour son indépendance artistique. Un seul album solo, éponyme, verra le jour en 1998, et témoignera d’un grand sens musical, dans la droite lignée des derniers albums de Talk Talk. Mark Hollis était une des figures marquantes de la musique qui savait mieux que personne jouer avec le silence. Ce grand nom de la musique ne parlera plus mais il continuera à faire parler de lui.

Lucas Biela

 

2 commentaires

  • Benoît-Yves

    J’ai appris ton départ ce matin en me levant, tôt, Bien trop tôt pour que tu partes… on te cherchait, on t’attendait, on espérait depuis 20 ans déjà.

    Cette fois, tu as rejoint les « esprits du paradis » et tu nous lègues de magnifiques souvenirs musicaux, où le son et l’espace se mélangaient en gravitant autour de ta voix unique qui nous prenait aux trippes!

    Les « couleurs du printemps » se sont réveillées cette année en plein hiver pour nous adoucir ton départ, mais je suis meurtri aujourd’hui, je pleure sur une part de ma jeunesse qui s’en va avec toi, mes rêves de t’entendre sur de nouvelles créations se volatilisent mais il me reste mes cassettes, vinyls et Cd pour encore rêver désormais au son de Talk talk et de la puissance que tu apportait dans ton oeuvre musical. Merci Mark pour ce que tu nous as donné et transmis!

  • Muriel

    Une part de ma jeunesse s’en va avec toi Mark Hollis mais ce que tu espérais, que la musique reste en dehors du temps, tu l’as accompli. Ta musique, ta voix, porteront toujours l’émotion et le talent qui sont les tiens .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.